1950 Delahaye 135 M cabriolet Estérel par Guilloré No reserve

Estimate: €90,000 - €150,000
ca. US$97,394 - US$162,323
Lot number 152, Views: 88

1950 Delahaye 135 M cabriolet Estérel par Guilloré No reserve Carte grise française Châssis n° 801365 Moteur n° 801365 - Modèle prestigieux, carrosserie rare et élégante - Exemplaire restauré - Dans la collection depuis plus de 40 ans - Sans réserve "J'ai acheté cette voiture il y a une quarantaine d'années," nous a expliqué André Trigano. "J'ai beaucoup roulé avec, à une époque où je participais à différents rallyes. C'était très plaisant !" Le prestige de cette voiture lui a également valu d'accompagner plusieurs mariages dont celui du rugbyman toulousain Fabien Pelous : capitaine du XV de France en 2003, il a contribué à quatre "grands chelems" de l'Équipe de France, un record. Son père était le régisseur d'André Trigano. Cette voiture est particulièrement intéressante car il s'agit d'un cabriolet hors série carrossé par Guilloré sous la flatteuse appellation "Estérel", produit en très peu d'exemplaires. Un exemplaire identique a participé au concours d'élégance d'Enghien-les-Bains, en juin 1948, présenté par Mlle Reach et le prince Troubetzkoy, comme le rappelle Jean-Paul Tissot dans son ouvrage Delahaye, la belle carrosserie française. Ce modèle présente une ligne particulièrement élégante avec ses ailes avant en forme de vague et ses jupes de roues arrière s'intégrant à une poupe effilée. Les pare-chocs ne sont pas d'origine et il manque les baguettes de ceinture et de bas de caisse, mais les poignées de portes très particulières sont bien celles d'origine. A l'intérieur, la sellerie a été refaite en cuir beige dans le respect de la présentation d'origine, avec des sièges avant séparés et une banquette arrière munie d'accoudoirs. Le tableau de bord correspond au niveau de finition de la voiture : compteur de vitesses et compte-tours en occupent le centre, le conducteur profitant sur sa droite des instruments complémentaires. A gauche du volant, un bras métallique porte le "moutardier" qui commande la boîte électromagnétique Cotal, système facilitant la conduite et permettant d'éviter tout craquement lors des enchaînements de rapports. Sous le capot, le 6-cylindres en ligne est alimenté par trois carburateurs Solex, comme il convient à cette version "M" de la Delahaye 135. Rappelons que, pour la marque de la rue du Banquier, ce modèle a constitué une extraordinaire réussite. Basse et élégante, cette voiture dévoilée au Salon de Paris 1935 innovait avec un châssis "Bloctube" très rigide, une suspension avant indépendante reprise de la 138 et l'excellent moteur de la même 138, en deux versions : 18 CV (3,2 litres) ou 20 CV (3,5 litres), comme ici. Elle a fait merveille en compétition sur circuit (victoire aux 24 Heures du Mans), en rallye (victoire au Rallye de Monte Carlo), mais aussi lors des concours d'élégance : se prêtant fort bien aux interprétations des carrossiers, ce châssis est sans doute celui qui a bénéficié de la plus grande variété d'habillages jamais réalisés sur un même modèle. Brillante mais moins délicate qu'une Bugatti 57, la Delahaye 135 était appréciée d'une clientèle aisée recherchant la fiabilité. La voiture que nous présentons en est un exemple éclatant. Dans sa robe élégante mais sobre, elle réserve à son futur propriétaire le plaisir d'une conduite agréable, d'une carrosserie découverte, d'un habitacle quatre places, d'une marque enviée et d'un prestige discret. Un rare ensemble de qualités, ce que ne manqueront pas de remarquer les amateurs. Nous informons les acheteurs que l'ensemble des véhicules de la collection ont été peu utilisés ces dernières années s'agissant d'une collection muséale. Ils sont donc vendus en l'état, sans contrôle technique et devront bénéficier d'une révision générale avant de reprendre la route. French title Chassis No 801365 Engine No 801365 - Prestigious model, rare and elegant bodywork - Restored example - In the collection for over 40 years - No reserve "I bought this car around forty years ago and drove it a lot at a time when I was competing in various rallies, whic

Informations about the auction
Auction house: Artcurial
Title: Vente Collection André Trigano - 13 septembre 2020
Date of the auction: 13 Sep 2020
Address: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 42992020