Premium pages left without account:

Auction Pricedatabase

Auction: Vente Parisienne 2021 - 05 février 2021
was auctioned on: 5 February 2021
Upcoming auctions Auction Pricedatabase

1958 Arnolt Bristol Deluxe Roadster No reserve

Archive
Estimate: €220,000 - €280,000
ca. US$265,748 - US$338,225
Price realised:  n. a.
Lot number 28, Views: 119

1958 Arnolt Bristol Deluxe Roadster No reserve Carte grise française Châssis n°404X3131 Moteur n°BSIMKII317 - Dessin de Franco Scaglione pour Bertone - Brillante mécanique 6 cylindres 2 litres Bristol - Modèle unique sur la série de 142 châssis produits - Probablement la dernière produite - Sans réserve Stanley Harold Arnolt, surnommé " Wacky ", ingénieur et homme d'affaires originaire du Middle West, fit fortune en fournissant des moteurs de bateaux à l'armée américaine. Après la deuxième guerre mondiale il fut à la tête d'un véritable empire commercial qui allait de la fabrication de meubles tubulaires aux accessoires automobiles, en passant par une plantation de noix de coco au Mexique, un chantier naval et des concessions automobiles. C'est d'ailleurs ce qui l'amena à devenir importateur d'automobiles Britanniques, puis en 1952 importateur BMC pour le Middle West. Désireux de se développer dans cette industrie, au Salon de l'automobile de Turin 1952, Stanley H. Arnolt passe commande de 100 exemplaires chacun de deux études de style, un coupé et un cabriolet, dessinées par Giovanni Michelotti pour Bertone, sur la base de la MG TD. A l'époque cela sauve le carrossier turinois et lui permet de passer de l'artisanat à une dimension industrielle. La " Arnolt-MG " est ainsi assemblée chez Bertone et distribuée par Arnolt outre-Atlantique. Mais finalement seule une série de 100 voitures (65 cabriolets et 35 coupés) sera produite, notamment du fait du passage à la TF en 1953 chez MG et de l'évolution rapide des goûts de la clientèle américaine. Suivra alors un projet de " Arnolt-Aston Martin " carrossé par Bertone, sur base de DB2/4, exposé au Salon de l'automobile de New york 1954, dont seulement à peine quelques unités furent fabriquées. Dans le même temps, souhaitant distribuer la marque Bristol aux Etats-Unis pour élargir son catalogue, mais considérant devoir l'adapter au marché américain, Harold Arnolt a un nouveau projet. Il décide d'utiliser le châssis de la Bristol 404 et le moteur 6 cylindres de la marque anglaise dans sa version la plus puissante BS1 MK2 développant 130 ch. Ce moteur, dérivant de celui de la BMW 327, a un taux de compression plus élevé, rendu possible par l'utilisation d'une essence de meilleure qualité aux Etats-Unis qu'en Europe à cette période. Dessiné par Franco Scaglione, toujours chez Bertone et toujours réalisé chez le carrossier italien, le véhicule est présenté pour la 1ère fois au salon de Londres en 1953. Il fut fabriqué 142 roadsters, auxquels il faut ajouter 3 coupés. En dehors du coupé, 2 versions furent disponibles. Le roadster " Bolide ", qui fut le plus utilisé en compétition avec de nombreuses participations à des courses, telles que Watkins Glen et les 12H de Sebring de 1955 à 1961. Le roadster " DeLuxe ", qui a été proposé lui avec une finition plus soignée dont une capote et un pare-brise. La production cessa en 1958. La rarissime Arnolt Bristol que nous avons la chance de vous dévoiler est une version DeLuxe roadster. D'après les informations du Bristol Owners Club vérifiées à l'aide des archives de la famille Arnolt, il s'agirait de la dernière voiture complète de la commande originale à avoir été vendue neuve par les garages Arnolt. Effectivement, achevée et expédiée aux USA en 1959, jusqu'en 1968 elle est restée dans le stock du concessionnaire Hoosier International Motors de Warsaw dans l'Indiana, qui avait repris les actifs automobiles de la succession Arnolt après le décès de Wacky en 1963. Durant ce laps de temps, la voiture avait été modifiée au niveau de la face avant. C'est ce qui explique que cet exemplaire soit le seul à être doté de 4 phares et dépourvu de pare-chocs " d'origine ". C'est un certain M. Schrifrin qui s'en porta acquéreur en 1968 au terme d'intenses tractations. Il parcourut près de 25000 miles à son volant jusqu'à sa disparition dans la deuxième partie des années 1990. Sa veuve donna alors la voiture au musée des voitures classiques de Sarasota en Florid

Informations about the auction
Auction house: Artcurial
Title: Vente Parisienne 2021 - 05 février 2021
Date of the auction: 5 Feb 2021
Address: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 42992020