Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 207

1958 Aston Martin DB2/4 MkIII coupé

Estimate
€0
Price realised:
€184,760
ca. US$230,436
Auction archive: Lot number 207

1958 Aston Martin DB2/4 MkIII coupé

Estimate
€0
Price realised:
€184,760
ca. US$230,436
Beschreibung:

1958 Aston Martin DB2/4 MkIII coupé Carte grise française Châssis n° AM300/3/1406 Moteur n° DBA 1008 - Achetée et entretenue avec passion - Conduite à gauche, matching numbers - Sellerie d'origine, bagages sur mesure Si dans le film Goldfinger, James Bond pilote une Aston Martin DB5, le roman de Ian Fleming fait état d'une "Aston Martin III", dont on peut supposer qu'il s'agit d'une DB2/4 MkIII, ou DB MkIII. C'est donc la première Aston Martin de l'agent secret britannique ! Cette Aston Martin DB2/4 MkIII, en conduite à gauche d'origine, a été achetée par un chirurgien grec qui a emmené la voiture avec lui lors d'un déménagement en Afrique du Sud. C'est là que l'actuel propriétaire, lui-même originaire de ce pays, en a fait l'acquisition, en 1993. Il a ensuite ramené cette Aston Martin en Europe et l'a faite complètement restaurer en Angleterre. Il a eu toutefois le bon goût de conserver la sellerie d'origine, qui sent encore bon le cuir ancien et patiné, ainsi qu'un somptueux ensemble de bagages sur mesure, en cuir et compartimentés qui pouvait probablement contenir les fusils et le matériel de chasse (So chic !). Le compteur affiche 32 500 miles et la voiture, qui est équipée de sa boîte à outils, fleure bon l'origine. Elle comporte son moteur six-cylindres 2,6 litres double arbre conçu au départ sous l'autorité de WO Bentley et qui donne tout son caractère à ce coupé sportif. La carrosserie dessinée par Frank Feeley est un chef-d'œuvre de sobriété et de sportivité et, à l'époque, cette voiture est une des plus chères du marché : en France, il faut débourser 3 355 00 francs pour acquérir un cabriolet, contre 2 275 000 francs pour une Jaguar XK 120 et 2 822 000 francs pour une Lancia Aurelia Spider. C'est dire le degré de raffinement de cette anglaise pur jus, première voiture de sport à être équipée d'un hayon arrière. A l'époque, ce modèle plaît aux stars, aux amateurs d'automobiles sportives et... aux écrivains, telle Françoise Sagan qui connut une fâcheuse mésaventure au volant de son cabriolet, sur une route de Normandie. "L'excellence de sa boîte de vitesse et de ses qualités routières sont presque irrésistibles" : c'est ainsi que Paul Frère vante les mérites de l'Aston Martin DB 2/4 MkII, dans les colonnes de L'Équipe, dans les années 1950. Cette voiture est en effet en train de faire naître une fabuleuse lignée, celle des Aston DB qui jusqu'à la DB6, vont reprendre les ingrédients des DB2 et DB 2/4, tout en les embourgeoisant. La DB 2/4 est d'ailleurs la dernière Aston Martin dont la personnalité forte dégage encore le parfum de la compétition. L'exemplaire que nous proposons lui ajoute le charme de l'authenticité. MERCI DE NOTER QUE LA CARTE GRISE FRANÇAISE EST EN COURS DE DELIVRANCE ET SERA REMISE A L'ACHETEUR DANS LES PLUS BREFS DELAIS A L'ISSUE DE LA VENTE. French title Chassis n° AM300/3/1406 Engine n° DBA 1008 - Bought and maintained with passion - Left-hand drive, matching numbers - Original upholstery, bespoke luggage James Bond drove an Aston Martin DB5 in the film Goldfinger, but there is mention in the book by Ian Fleming of an " Aston Martin III ", which must surely refer to a DB2/4 MkIII or DB MkIII, making this the British secret agent's first car ! This Aston Martin DB2/4 MkIII, an original left-hand drive car, was bought by a Greek surgeon who took it with him when he moved to South Africa. It was there that the current owner, a South African, bought the car in 1993. He subsequently brought the DB2/4 to Europe, to be completely restored in England. He had the good sense to conserve the original upholstery with its patina and evocative smell of old leather, along with a delightful set of bespoke luggage, also in leather and compartmentalised to suggest it would have held guns and equipment for hunting (très chic.. !) The odometer reads 32,500 miles and the car, which comes with its box of tools, has a truly original feel. It is equipped with the 2.6-litre six-cylinder twin-cam engine, designed originall

Auction archive: Lot number 207
Auction:
Datum:
2 Nov 2014 - 7 Nov 2014
Auction house:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 42992020
Beschreibung:

1958 Aston Martin DB2/4 MkIII coupé Carte grise française Châssis n° AM300/3/1406 Moteur n° DBA 1008 - Achetée et entretenue avec passion - Conduite à gauche, matching numbers - Sellerie d'origine, bagages sur mesure Si dans le film Goldfinger, James Bond pilote une Aston Martin DB5, le roman de Ian Fleming fait état d'une "Aston Martin III", dont on peut supposer qu'il s'agit d'une DB2/4 MkIII, ou DB MkIII. C'est donc la première Aston Martin de l'agent secret britannique ! Cette Aston Martin DB2/4 MkIII, en conduite à gauche d'origine, a été achetée par un chirurgien grec qui a emmené la voiture avec lui lors d'un déménagement en Afrique du Sud. C'est là que l'actuel propriétaire, lui-même originaire de ce pays, en a fait l'acquisition, en 1993. Il a ensuite ramené cette Aston Martin en Europe et l'a faite complètement restaurer en Angleterre. Il a eu toutefois le bon goût de conserver la sellerie d'origine, qui sent encore bon le cuir ancien et patiné, ainsi qu'un somptueux ensemble de bagages sur mesure, en cuir et compartimentés qui pouvait probablement contenir les fusils et le matériel de chasse (So chic !). Le compteur affiche 32 500 miles et la voiture, qui est équipée de sa boîte à outils, fleure bon l'origine. Elle comporte son moteur six-cylindres 2,6 litres double arbre conçu au départ sous l'autorité de WO Bentley et qui donne tout son caractère à ce coupé sportif. La carrosserie dessinée par Frank Feeley est un chef-d'œuvre de sobriété et de sportivité et, à l'époque, cette voiture est une des plus chères du marché : en France, il faut débourser 3 355 00 francs pour acquérir un cabriolet, contre 2 275 000 francs pour une Jaguar XK 120 et 2 822 000 francs pour une Lancia Aurelia Spider. C'est dire le degré de raffinement de cette anglaise pur jus, première voiture de sport à être équipée d'un hayon arrière. A l'époque, ce modèle plaît aux stars, aux amateurs d'automobiles sportives et... aux écrivains, telle Françoise Sagan qui connut une fâcheuse mésaventure au volant de son cabriolet, sur une route de Normandie. "L'excellence de sa boîte de vitesse et de ses qualités routières sont presque irrésistibles" : c'est ainsi que Paul Frère vante les mérites de l'Aston Martin DB 2/4 MkII, dans les colonnes de L'Équipe, dans les années 1950. Cette voiture est en effet en train de faire naître une fabuleuse lignée, celle des Aston DB qui jusqu'à la DB6, vont reprendre les ingrédients des DB2 et DB 2/4, tout en les embourgeoisant. La DB 2/4 est d'ailleurs la dernière Aston Martin dont la personnalité forte dégage encore le parfum de la compétition. L'exemplaire que nous proposons lui ajoute le charme de l'authenticité. MERCI DE NOTER QUE LA CARTE GRISE FRANÇAISE EST EN COURS DE DELIVRANCE ET SERA REMISE A L'ACHETEUR DANS LES PLUS BREFS DELAIS A L'ISSUE DE LA VENTE. French title Chassis n° AM300/3/1406 Engine n° DBA 1008 - Bought and maintained with passion - Left-hand drive, matching numbers - Original upholstery, bespoke luggage James Bond drove an Aston Martin DB5 in the film Goldfinger, but there is mention in the book by Ian Fleming of an " Aston Martin III ", which must surely refer to a DB2/4 MkIII or DB MkIII, making this the British secret agent's first car ! This Aston Martin DB2/4 MkIII, an original left-hand drive car, was bought by a Greek surgeon who took it with him when he moved to South Africa. It was there that the current owner, a South African, bought the car in 1993. He subsequently brought the DB2/4 to Europe, to be completely restored in England. He had the good sense to conserve the original upholstery with its patina and evocative smell of old leather, along with a delightful set of bespoke luggage, also in leather and compartmentalised to suggest it would have held guns and equipment for hunting (très chic.. !) The odometer reads 32,500 miles and the car, which comes with its box of tools, has a truly original feel. It is equipped with the 2.6-litre six-cylinder twin-cam engine, designed originall

Auction archive: Lot number 207
Auction:
Datum:
2 Nov 2014 - 7 Nov 2014
Auction house:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 42992020
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert