Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 143

Commune de Paris...

Estimate
€1,800 - €2,500
ca. US$2,140 - US$2,973
Price realised:
n. a.
Auction archive: Lot number 143

Commune de Paris...

Estimate
€1,800 - €2,500
ca. US$2,140 - US$2,973
Price realised:
n. a.
Beschreibung:

Commune de Paris Fusil réglementaire français modèle 1822 T bis attribué à la Garde Nationale (sûrement sédentaire vu le poinçon de réparation des ateliers de Paris situés au Louvre), ayant combattu les troupes Versaillaises pendant la Commune de Paris, platine bien gravée: Mre Rle de St.Etienne (Manufacture Royale de Saint-Etienne)et poinçonnée P et L canon daté 1837 (construit neuf à percussion) et MI (Manufacture Impériale) sur le coté droit. Gravé C de 18 (calibre 18mm) et numéroté 1242, ainsi que diverses poinçons de contrôleur sur le coté gauche du canon. Canon transformé bis en 1860, queue de culasse n° 222 U (marquages sous le canon) Queue de culasse gravée: Ml 1822 T bis Numéroté 426 et poinçon de manufacture sur la crosse, ainsi que 222 U à l'intérieur. Cachet de crosse des ateliers de réparation du Louvre à Paris ainsi que Tulle et Chatellerault pour les modifications de la mise à feu de la platine et de la mise en rayures du canon. sangle d'origine en buffle blanc poinçonnée H. Baguette et garniture fer toutes poinçonnées de manufactures. Avec sa baïonnette au modele (poinçonnée B) et son fourreau (mauvais état, manque.) gravure artisanale sous la sous-garde "VIVE LA COMMUNE". Très rare document historique ayant participer au siège de Paris ainsi qu'à la Commune de Paris entre 1870 et 1871. Ce fusil a très vraisemblablement appartenu à un garde national pendant cette période (après la chute de Sedan et de l'empereur Napoléon III, plus de 300000 soldats se rendirent avec leurs armements, le nouveau gouvernement provisoire de défense nationale, sous l'égide de Gambetta, appel à une levée en masse des troupes et rappel toutes les armes disponible pour armer les soldats et les civils (garde nationale), dont ces fusils à percussion 1822 T bis.) Dans le département de la Seine (Paris /banlieue) le sentiment patriotique étant très fort, la majorité des parisiens s'engage dans les bataillons de la gard

Auction archive: Lot number 143
Auction:
Datum:
24 Nov 2020
Auction house:
Euvrard & Fabre
14, rue Cler
75007 Paris
France
[email protected]
+33(0)1 45 50 50 44
Beschreibung:

Commune de Paris Fusil réglementaire français modèle 1822 T bis attribué à la Garde Nationale (sûrement sédentaire vu le poinçon de réparation des ateliers de Paris situés au Louvre), ayant combattu les troupes Versaillaises pendant la Commune de Paris, platine bien gravée: Mre Rle de St.Etienne (Manufacture Royale de Saint-Etienne)et poinçonnée P et L canon daté 1837 (construit neuf à percussion) et MI (Manufacture Impériale) sur le coté droit. Gravé C de 18 (calibre 18mm) et numéroté 1242, ainsi que diverses poinçons de contrôleur sur le coté gauche du canon. Canon transformé bis en 1860, queue de culasse n° 222 U (marquages sous le canon) Queue de culasse gravée: Ml 1822 T bis Numéroté 426 et poinçon de manufacture sur la crosse, ainsi que 222 U à l'intérieur. Cachet de crosse des ateliers de réparation du Louvre à Paris ainsi que Tulle et Chatellerault pour les modifications de la mise à feu de la platine et de la mise en rayures du canon. sangle d'origine en buffle blanc poinçonnée H. Baguette et garniture fer toutes poinçonnées de manufactures. Avec sa baïonnette au modele (poinçonnée B) et son fourreau (mauvais état, manque.) gravure artisanale sous la sous-garde "VIVE LA COMMUNE". Très rare document historique ayant participer au siège de Paris ainsi qu'à la Commune de Paris entre 1870 et 1871. Ce fusil a très vraisemblablement appartenu à un garde national pendant cette période (après la chute de Sedan et de l'empereur Napoléon III, plus de 300000 soldats se rendirent avec leurs armements, le nouveau gouvernement provisoire de défense nationale, sous l'égide de Gambetta, appel à une levée en masse des troupes et rappel toutes les armes disponible pour armer les soldats et les civils (garde nationale), dont ces fusils à percussion 1822 T bis.) Dans le département de la Seine (Paris /banlieue) le sentiment patriotique étant très fort, la majorité des parisiens s'engage dans les bataillons de la gard

Auction archive: Lot number 143
Auction:
Datum:
24 Nov 2020
Auction house:
Euvrard & Fabre
14, rue Cler
75007 Paris
France
[email protected]
+33(0)1 45 50 50 44
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert