Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 14

D'APRÈS UN MODÈLE DE MARTIN VAN DEN BOGAERT, DIT DESJARDINS (1637-1694), FRANCE, XVIIIe SIÈCLE Louis XIV à cheval

Estimate
€40,000 - €60,000
ca. US$45,113 - US$67,670
Price realised:
n. a.
Auction archive: Lot number 14

D'APRÈS UN MODÈLE DE MARTIN VAN DEN BOGAERT, DIT DESJARDINS (1637-1694), FRANCE, XVIIIe SIÈCLE Louis XIV à cheval

Estimate
€40,000 - €60,000
ca. US$45,113 - US$67,670
Price realised:
n. a.
Beschreibung:

D'APRÈS UN MODÈLE DE MARTIN VAN DEN BOGAERT, DIT DESJARDINS (1637-1694), FRANCE, XVIIIe SIÈCLE Louis XIV à cheval Groupe équestre en bronze représentant Louis XIV. Le roi représenté en armure, la tête tournée à gauche, un bâton dans la main droite et une épée (ici manquante) sur le côté gauche; reposant sur un socle rectangulaire en bois noirci H. (sans le socle) : 44 cm (17 1/4 in.) H. (totale) : 57 cm (22 1/2 in.) Provenance: Vente à Versailles, le 22 juin 1980, lot 104. Vente à Neuilly Sur Seine, le 18 mai 2011, lot 140. Collection d'un amateur parisien. Bibliographie comparative : New York, Knoedler and Co. "The French Bronze 1500-1800", 6-27 November 1968, nos. 48-49. M. Martin, "Les Monuments Équestres de Louis XIV - Une grande entreprise de propagande monarchique", Paris, 1986. F. Souchal, "French Sculptors of the 17th and 18th centuries-The reign of Louis XIV", vol. 1, no. 47, pp.258-9. R. Wenley, "French Bronzes in the Wallace Collection", London, 2002, no. 50, pp.50-53. A bronze equestrian group of Louis XIV, cast from a model after Martin van den Bogaert, called Desjardins (1637-1694), French, 18th century En 1685, Jules-Hardouin Mansart (1646-1708), Premier architecte des Bâtiments du Roi lance un vaste projet de monuments équestres à la gloire de Louis XIV, destinés à affirmer son autorité dans tout le royaume. Cinq projets seront réalisés : Paris, Lyon, Montpellier, Dijon et Rennes. Sous l'impulsion du gouverneur de la ville de Lyon, le Maréchal de Villeroy, les consuls décidèrent d'élever un monument équestre à la gloire du souverain sur la place Louis-le-Grand, nouvellement aménagée (actuelle place Bellecourt). L'artiste choisi pour la réalisation était l'un des plus renommés de son temps : le Hollandais Martin Van den Bogaert, dit Desjardins. Le 20 mai 1688 le contrat de commande est signé entre le sculpteur et le maréchal de Villeroy pour le prix forfaitaire de 90000 livres. Desjardins s'engage alors à réaliser dans un délai de trois ans une statue de grandes dimensions représentant le roi à cheval (19 pieds de haut sur 16 pieds de long). Le bronze monumental fut fondu par Roger Schabol à la fonderie parisienne des Keller. Il ne fut érigé qu'après la mort de Desjardins, en 1713, pour être finalement détruit le 28 août 1792. De nos jours, seul un fragment de pied est conservé au Musée historique de la ville de Lyon. Une gravure (fig. 1) de Benoît et Jean Audran décrit le monument tel qu'il était en 1723 (Lyon, Archives municipales). À partir de cette date, des réductions et variantes en bronze furent commissionnées et réalisées pour des personnalités officielles telles que Nicolas Chupin, conseiller du roi, ou le baron Crozat Thiers, puis plus largement diffusées tant le sujet était prisé. Plusieurs réductions du monument équestre de la place Louis-le Grand sont conservés dans des collections publiques comme au Metropolitan Museum, New York et au Fogg Art Museum, Cambridge (1957.72 inv). Enfin, d'autres modèles similaires sont passés en ventes aux enchères (Paris, Mes Ader-Picard-Tajan, le 15 juin 1971, lot 42 ; Londres, Christie's, Londres, le 13 juin 2002, lot 100 (336.500£); et certains groupes sont encore en main privée comme le groupe que nous présentons ici.

Auction archive: Lot number 14
Auction:
Datum:
14 Dec 2021
Auction house:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
contact@artcurial.com
+33 (0)1 42992020
Beschreibung:

D'APRÈS UN MODÈLE DE MARTIN VAN DEN BOGAERT, DIT DESJARDINS (1637-1694), FRANCE, XVIIIe SIÈCLE Louis XIV à cheval Groupe équestre en bronze représentant Louis XIV. Le roi représenté en armure, la tête tournée à gauche, un bâton dans la main droite et une épée (ici manquante) sur le côté gauche; reposant sur un socle rectangulaire en bois noirci H. (sans le socle) : 44 cm (17 1/4 in.) H. (totale) : 57 cm (22 1/2 in.) Provenance: Vente à Versailles, le 22 juin 1980, lot 104. Vente à Neuilly Sur Seine, le 18 mai 2011, lot 140. Collection d'un amateur parisien. Bibliographie comparative : New York, Knoedler and Co. "The French Bronze 1500-1800", 6-27 November 1968, nos. 48-49. M. Martin, "Les Monuments Équestres de Louis XIV - Une grande entreprise de propagande monarchique", Paris, 1986. F. Souchal, "French Sculptors of the 17th and 18th centuries-The reign of Louis XIV", vol. 1, no. 47, pp.258-9. R. Wenley, "French Bronzes in the Wallace Collection", London, 2002, no. 50, pp.50-53. A bronze equestrian group of Louis XIV, cast from a model after Martin van den Bogaert, called Desjardins (1637-1694), French, 18th century En 1685, Jules-Hardouin Mansart (1646-1708), Premier architecte des Bâtiments du Roi lance un vaste projet de monuments équestres à la gloire de Louis XIV, destinés à affirmer son autorité dans tout le royaume. Cinq projets seront réalisés : Paris, Lyon, Montpellier, Dijon et Rennes. Sous l'impulsion du gouverneur de la ville de Lyon, le Maréchal de Villeroy, les consuls décidèrent d'élever un monument équestre à la gloire du souverain sur la place Louis-le-Grand, nouvellement aménagée (actuelle place Bellecourt). L'artiste choisi pour la réalisation était l'un des plus renommés de son temps : le Hollandais Martin Van den Bogaert, dit Desjardins. Le 20 mai 1688 le contrat de commande est signé entre le sculpteur et le maréchal de Villeroy pour le prix forfaitaire de 90000 livres. Desjardins s'engage alors à réaliser dans un délai de trois ans une statue de grandes dimensions représentant le roi à cheval (19 pieds de haut sur 16 pieds de long). Le bronze monumental fut fondu par Roger Schabol à la fonderie parisienne des Keller. Il ne fut érigé qu'après la mort de Desjardins, en 1713, pour être finalement détruit le 28 août 1792. De nos jours, seul un fragment de pied est conservé au Musée historique de la ville de Lyon. Une gravure (fig. 1) de Benoît et Jean Audran décrit le monument tel qu'il était en 1723 (Lyon, Archives municipales). À partir de cette date, des réductions et variantes en bronze furent commissionnées et réalisées pour des personnalités officielles telles que Nicolas Chupin, conseiller du roi, ou le baron Crozat Thiers, puis plus largement diffusées tant le sujet était prisé. Plusieurs réductions du monument équestre de la place Louis-le Grand sont conservés dans des collections publiques comme au Metropolitan Museum, New York et au Fogg Art Museum, Cambridge (1957.72 inv). Enfin, d'autres modèles similaires sont passés en ventes aux enchères (Paris, Mes Ader-Picard-Tajan, le 15 juin 1971, lot 42 ; Londres, Christie's, Londres, le 13 juin 2002, lot 100 (336.500£); et certains groupes sont encore en main privée comme le groupe que nous présentons ici.

Auction archive: Lot number 14
Auction:
Datum:
14 Dec 2021
Auction house:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
contact@artcurial.com
+33 (0)1 42992020
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert