Premium pages left without account:

Emblème de la société Lefem, Atelier d'Ateu...

Archive
Estimate: €20,000 - €30,000
ca. US$23,872 - US$35,808
Price realised:  n. a.
Lot number 86, Views: 25

Emblème de la société Lefem, Atelier d'Ateu Atsa, Bangwa occidental, Cameroun Bois H. 121 cm Lefem society emblem, Ateu Atsa workshop, Western Bangwa, Cameroon H. 47 5/8 in Provenance : - Acquis in situ par Gustav Conrau (1865-1899) vers 1898-1899 - Königliches Museum für Völkerkunde, Berlin, acquis en 1899 (inv. n° III C 10544) - Arthur Speyer II (1894-1958), Berlin, vers 1920 - Possiblement Charles Ratton, Paris, vers fin 1920 - The Potter Museum, Bramber, Brighton, puis Arundel - Bonham's, Londres, The sale of the Contents of Mr Potter's Museum of Curiosities, 24 septembre 2003, lot 489 - Kevin Conru, Bruxelles - Sotheby's, Paris, 10 décembre 2014, lot 68 - Collection privée Publications : - Marie-Thérèse Brincard, Christaud M. Geary, "Art in Cameroon : Sculptural Dialogues", Constellations, Studies in African Art, vol. 2, p. 11, fig. 6 (dessin de Gustav Conrau daté de 1899) - Bettina Von Lintig, "De Fontem à Berlin. Le long voyage d'un bâton lefem bangwa", Tribal Art Magazine, n°76, Été 2015, p.1 31, fig.2 et p. 135, fig.13-15 - Bettina Von Lintig, "Das Hinterland der Küste...", Kunst & Kontext. Aussereuropäische Kunst & Kultur im Dialog, n°11, juillet 2016, pp.32-33, fig.2a et 2b - Bettina Von Lintig, "La collection bangwa formée par Gustav Conrau", Tribal Art Magazine, n°86, Hiver 2017, p.111, fig 35 Exposition : - Brumber/Brighton/Arundel, The Potter Museum (vers 1930-2003) Cette sculpture figure un personnage anthropomorphe perché au sommet d'un long poteau cylindrique. Son visage expressif laisse apparaître une dentition féroce. Il tient entre ses mains une tête humaine. Le style archaïque de cette œuvre et sa patine attestent de sa très grande ancienneté. Chargé d'acquérir des pièces pour le Königlches Museum für Völkerkunde de Berlin, Gustav Conrau fut le premier européen à se rendre dans la région montagneuse du territoire bangwa entre 1898 et 1899. Au cours de son séjour, il fit l'acquisition d'un extraordinaire ensemble de sculptures dont certaines comptent aujourd'hui parmi les chefs d'œuvre de l'art africain, notamment la célèbre Reine Bangwa (conservée au musée Dapper), son pendant masculin offert au musée du Quai Branly par Marc Ladreit de Lacharrière (inv.70.2017.66.3), l'importante statue commémorative aujourd'hui au musée de Berlin (inv. III C 10521) ou encore l'emblème de la société Lefem proposé ici. Le parcours détaillé de cette œuvre est à retrouver dans l'article très complet de l'historienne Bettina von Lintig à son sujet (Von Lintig, 2015). Conrau adresse en 1899 à Felix von Luschan un compte rendu de son expédition en territoire bangwa accompagné de croquis des œuvres dont il a récemment fait l'acquisition. Apparait clairement au centre de ces feuillets la représentation de l'emblème de Lefem tenant entre ses mains une tête humaine. Bettina von Lintig souligne la parenté de cette œuvre majeure avec l'atelier d'Ateu Atsa : «En 1990, Pierre Harter, s'appuyant notamment sur deux statues collectées par Conrau, identifiait [...] la main d'un des plus remarquables artistes Bangwa du XIXe siècle : Ateu Atsa. Ce bâton sculpté d'un personnage figurant un roi (ou Fon) tenant un masque, se rattache résolument par son style, son iconographie et sa surface «à facettes», au corpus des œuvres attribuées par Harter à la main d'Ateu Atsa, aujourd'hui compris de manière plus générale comme l'atelier d'Ateu Atsa. Placé sous la garde du Lefem, ou "société du gong", il était associé, comme toute la statuaire Lefem, au culte des ancêtres royaux. Lors des cérémonies, ces bâtons étaient placés à l'entrée du chemin menant au bois sacré, interdisant ainsi son accès durant les réunions» (in Sotheby's, 2014).

Informations about the auction
Auction house: Binoche et Giquell
Title: ARTS D’AFRIQUE, D’AMÉRIQUE ET D’OCÉANIE
Date of the auction: 29 Jun 2021
Address: Binoche et Giquell
Salle 1 & 7 - 9, rue Drouot - 75009 Paris