Premium pages left without account:

Auction Pricedatabase

Auction: Autographes, manuscrits et livres
was auctioned on: 13 November 2009
Upcoming auctions Auction Pricedatabase

Ensemble de 10 lettres. TRÈS BELLES LETTRES, AU TON FULGURANT. - Lettre autographe

Archive
Estimate: €2,500 - €3,000
ca. US$3,727 - US$4,473
Price realised:  €3,200
ca. US$4,771
Lot number 101, Views: 146

Ensemble de 10 lettres. TRÈS BELLES LETTRES, AU TON FULGURANT. - Lettre autographe signée. S.l., 23 mars 1875. « Monsieur... VOTRE LETTRE EST SIMPLEMENT ODIEUSE dans la forme et dans le fond. Puisque vous vouliez rompre avec moi, ne pouviez-vous le faire plus noblement ? Mais assez, n'est-ce pas ? Je hais et je méprise les récriminations. Il ne reste plus entre nous que ceci : une créance et une dette. Je m'engage absolument à vous payer dans le plus bref délai. Vous serez intégralement remboursés de la somme que vous me réclamez avec justice... Seulement, comme il n'a pas été stipulé entre nous que vous retiendriez des gages en garantie de votre créance, je dois vous déclarer que je ne vous enverrai pas un sou avant d'avoir reçu chez moi les volumes ci-dessous dénommés : Histoire de Louis XI par Legeay, 2 vol. Médaillons de l'Académie par B. D'AUREVILLY, 1 vol. Le Chevalier Des Touches par le même, 1 vol... » (2 pp. in-12). - Lettre autographe signée à Charles BUET. Paris, 15 mai 1892 : « IL NE FALLAIT PAS M'ATTAQUER, IMBÉCILE. Tu savais bien que c'est imprudent. Surtout, il ne fallait pas m'attaquer après être venu chez moi dévorer le pain des pauvres. Tu es peut-être le seul des gentilshommes contemporains ayant réussi à taper Léon Bloy, quand Léon Bloy agonisait de misère, il y a quelque huit ans. C'est peut-être aussi cela que tu appelles lui avoir fait l'aumône. Il est vrai que de telles pratiques sont moins difficiles que la confection d'un beau livre. MAIS ENFIN, MON GROS CONFRÈRE, IL NE FAUT PAS TROP M'ATTAQUER. J'AI LA DENT LONGUE, VOIS-TU ? & JE NE REVIENS PAS DE L'ÎLE BOURBON... » (1 p. in-12). Bloy et Buet étaient alors en profond désaccord sur le tableau d'Henry de Groux, Le Christ aux outrages. Buet venait de faire paraître un article défavorable dans Le Figaro, journal qui avait refusé un article favorable de Bloy, et avait envoyé à ce dernier une « lettre enragée ». BUET ET BLOY, AMIS DE BARBEY : l'écrivain catholique Charles Buet (1846-1897) fut l'auteur de nombreux romans, livres d'histoire et pièces dramatiques dont Le Prêtre, parue 1881 avec une préface de Barbey d'Aurevilly. Il publia sur lui un livre d'« impressions et souvenirs » en 1891. Il dirigea un temps un journal à la Réunion, et, à Paris, la revue La Minerve à laquelle collaborèrent Barbey, Bloy, Huysmans, Lorrain ou Péladan. Il fut un temps lié à Bloy, qu'il aida financièrement à publier Le Pal. JOINT, une pièce et 3 lettres de ce dernier, évoquant notamment son ouvrage sur Barbey d'Aurevilly. - Lettre autographe signée à Yves BERTHOU. Askov (Danemark), 31 janvier 1899 : « ... Je vais écrire immédiatement à Vallette pour lui recommander votre article & votre personne... Je sais qu'il m'aime & qu'on est bien reçu quand on vient de ma part. .. Vous m'écrivez que vous voudriez me prouver votre amitié. C'est bien simple. Rendez-moi le service d'écrire tout de suite à M. Georges CONVART DE PROLLES... Tel est le nom du personnage à qui je suis redevable en ce moment d'une des plus cruelles angoisses de ma vie. Georges de Prolles qui m'a promis 20 fois, en présence de 20 personnes, de mettre fin à ma misère & qui le pouvait, néglige totalement, non seulement d'accomplir ses promesses, mais même de répondre aux lettres éperdues que je lui écris depuis trois semaines. IL EST IMPOSSIBLE DE DE FAIRE UNE CHOSE QUI RESSEMBLE PLUS À UN ASSASSINAT, CAR C'EST SUR L'ASSURANCE QUE ME DONNAIT CET HOMME QUE J'AI ENTREPRIS OU PLUTÔT RÉALISÉ CE DÉPLACEMENT ÉNORME, CE DÉPLACEMENT HOMICIDE POUR MOI, pour ma femme & pour mes enfants si les dites promesses ne se réalisent pas. Le silence invincible de cet homme est d'autant plus monstrueux que m'éblouissant des bonheurs prochains dont il allait m'accabler, il m'a soutiré... le plus clair de mes ressources, un millier de francs. Je ne l'accuse pourtant pas encore d'escroquerie... Je crois savoir que je suis seulement en présence d'un sot... JE DEMANDE QU'ON IMPORTUNE, QU'ON ACCABLE CET HOMME DE PLAINTES EN MON NOM... » (3

Informations about the auction
Auction house: Beaussant Lefèvre
Title: Autographes, manuscrits et livres
Date of the auction: 13 Nov 2009
Address: Beaussant Lefèvre
32 rue Drouot
75009 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 47704000 · +33 (0)1 47706240