Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 7

Ensemble de 5 pièces, dont une signée par Chateaubriand, concernant l'édition des

Estimate
€40,000 - €50,000
ca. US$59,646 - US$74,558
Price realised:
€40,000
ca. US$59,646
Auction archive: Lot number 7

Ensemble de 5 pièces, dont une signée par Chateaubriand, concernant l'édition des

Estimate
€40,000 - €50,000
ca. US$59,646 - US$74,558
Price realised:
€40,000
ca. US$59,646
Beschreibung:

Ensemble de 5 pièces, dont une signée par Chateaubriand, concernant l'édition des Mémoires d'outre-tombe. - Avec une correspondance de 10 lettres à Chateaubriand de son éditeur Delloye. EXTRAORDINAIRE ENSEMBLE CONCERNANT LES MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE, RÉUNISSANT LE CONTRAT D'ÉDITION, SES AVENANTS, ET LES CERTIFICATS DE DÉPÔT DES MANUSCRITS. « J'AI VENDU MA TOMBE POUR VIVRE » (Chateaubriand à Feuillet de Conches, 28 septembre 1836). Chateaubriand, aux prises avec des difficultés financières sans nombre, et prenant la mesure de l'attente suscitée par des lectures et parutions d'extraits de ses mémoires depuis 1834, repoussa une offre jugée trop chiche de son éditeur Pourrat pour accepter celle d'Henri-Louis Delloye, ancien officier de la Garde royale reconverti dans la librairie. Il lui vendit donc ses mémoires le 22 mars 1836, contre une somme importante et une rente viagère. « J'AI AUSSI VENDU MA VIE » (Chateaubriand au même). Le même contrat prévoyait également de céder tous ses droits littéraires sur ses oeuvres inédites, depuis son livre en cours de rédaction sur la guerre d'Espagne, Le Congrès de Vérone, jusqu'à tout ce qui pourrait se trouver de littéraire à sa mort parmi ses papiers. LES ALÉAS FINANCIERS DE LA SOCIÉTÉ POUR L'ÉDITION DES MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE : Delloye s'associa avec un autre ancien officier de la Garde royale, Rodolphe Sala, pour monter une société destinée à assurer la pérennité financière de l'arrangement de 1836, en levant des fonds auprès d'actionnaires. Les difficultés rencontrées puis la réduction de moitié et la mévente en 1838 du Congrès de Vérone, amenèrent d'une part à réviser à la baisse les conditions octroyées à Chateaubriand, par deux avenants (1839 et 1843), et d'autre part à pousser Delloye à se retirer de l'affaire. Les droits littéraires des Mémoires d'outre-tombe seraient ensuite vendus en 1844, contre le gré de Chateaubriand, à Émile de Girardin, propriétaire du journal La Presse, et l'ouvrage paraîtrait ainsi en feuilleton dans ce journal dès octobre 1848, avant les volumes de l'originale en 1849-1850. CES PRÉCIEUX DOCUMENTS PERMETTENT DE CONNAÎTRE EN DÉTAIL UN MOMENT CRUCIAL DANS LA VIE DE CHATEAUBRIAND ET DANS L'HISTOIRE D'UN CHEF-D'OEUVRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE. - 1836 : CONTRAT D'ÉDITION DES MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE ET CERTIFICAT DE DÉPÔT DE LEUR PREMIER MANUSCRIT. Pièce manuscrite, copie signée par un clerc de notaire. 22 mars 1836. 4 pp. 1/3 in-folio, annotations à l'encre, déchirures marginales avec restaurations anciennes et quelques petits manques sans atteinte au texte. « Mr LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND VEND, cède & transporte par ces présentes... à Mr Delloye qui accepte, tant pour lui que pour la société qu'il représente, 1° LA PROPRIÉTÉ LITTÉRAIRE DE SES MÉMOIRES, tels qu'ils existent d'après le manuscrit déposé... & tels qu'ils existeront à son décès, par suite des modifications ou additions qu'il lui conviendrait d'y faire jusque là ; ces mémoires comportent d'après le manuscrit actuel, la matière d'environ dix volumes in-8 d'impression de vingt-cinq à trente feuilles chacun... 2° LA PROPRIÉTÉ LITTÉRAIRE D'UN OUVRAGE QUE Mr LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND PRÉPARE SUR L'ÉPOQUE DE LA GUERRE D'ESPAGNE, en mil huit cent vingt trois, ouvrage qui formera quatre volumes in-octavo, de vingt-cinq à trente feuilles d'impression chacun, ou environ, 3° LA FACULTÉ D'ACQUÉRIR PAR PRIVILÈGE & EXCLUSIVEMENT À TOUT AUTRE, TOUS LES OUVRAGES QUE POURRAIT COMPOSER À L'AVENIR Mr LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND... 4° et la libre disposition de tous les ouvrages de Mr le vicomte de Chateaubriand qui se trouveraient composés, soit en entier, soit en partie lors de son décès, & qui seraient de nature à être publiés. L'objet du présent traité étant d'assurer à Mr Delloye... le privilège exclusif d'acquérir et de publier tous les ouvrages inédits de Mr de Chateaubriand, soit de son vivant, soit après son décès. LES MÉMOIRES DE MONSIEUR LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND NE POURRONT ÊTRE LIVRÉS À L'IMPRESSION N

Auction archive: Lot number 7
Auction:
Datum:
13 Nov 2009
Auction house:
Beaussant Lefèvre
32 rue Drouot
75009 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 47704000
+33 (0)1 47706240
Beschreibung:

Ensemble de 5 pièces, dont une signée par Chateaubriand, concernant l'édition des Mémoires d'outre-tombe. - Avec une correspondance de 10 lettres à Chateaubriand de son éditeur Delloye. EXTRAORDINAIRE ENSEMBLE CONCERNANT LES MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE, RÉUNISSANT LE CONTRAT D'ÉDITION, SES AVENANTS, ET LES CERTIFICATS DE DÉPÔT DES MANUSCRITS. « J'AI VENDU MA TOMBE POUR VIVRE » (Chateaubriand à Feuillet de Conches, 28 septembre 1836). Chateaubriand, aux prises avec des difficultés financières sans nombre, et prenant la mesure de l'attente suscitée par des lectures et parutions d'extraits de ses mémoires depuis 1834, repoussa une offre jugée trop chiche de son éditeur Pourrat pour accepter celle d'Henri-Louis Delloye, ancien officier de la Garde royale reconverti dans la librairie. Il lui vendit donc ses mémoires le 22 mars 1836, contre une somme importante et une rente viagère. « J'AI AUSSI VENDU MA VIE » (Chateaubriand au même). Le même contrat prévoyait également de céder tous ses droits littéraires sur ses oeuvres inédites, depuis son livre en cours de rédaction sur la guerre d'Espagne, Le Congrès de Vérone, jusqu'à tout ce qui pourrait se trouver de littéraire à sa mort parmi ses papiers. LES ALÉAS FINANCIERS DE LA SOCIÉTÉ POUR L'ÉDITION DES MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE : Delloye s'associa avec un autre ancien officier de la Garde royale, Rodolphe Sala, pour monter une société destinée à assurer la pérennité financière de l'arrangement de 1836, en levant des fonds auprès d'actionnaires. Les difficultés rencontrées puis la réduction de moitié et la mévente en 1838 du Congrès de Vérone, amenèrent d'une part à réviser à la baisse les conditions octroyées à Chateaubriand, par deux avenants (1839 et 1843), et d'autre part à pousser Delloye à se retirer de l'affaire. Les droits littéraires des Mémoires d'outre-tombe seraient ensuite vendus en 1844, contre le gré de Chateaubriand, à Émile de Girardin, propriétaire du journal La Presse, et l'ouvrage paraîtrait ainsi en feuilleton dans ce journal dès octobre 1848, avant les volumes de l'originale en 1849-1850. CES PRÉCIEUX DOCUMENTS PERMETTENT DE CONNAÎTRE EN DÉTAIL UN MOMENT CRUCIAL DANS LA VIE DE CHATEAUBRIAND ET DANS L'HISTOIRE D'UN CHEF-D'OEUVRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE. - 1836 : CONTRAT D'ÉDITION DES MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE ET CERTIFICAT DE DÉPÔT DE LEUR PREMIER MANUSCRIT. Pièce manuscrite, copie signée par un clerc de notaire. 22 mars 1836. 4 pp. 1/3 in-folio, annotations à l'encre, déchirures marginales avec restaurations anciennes et quelques petits manques sans atteinte au texte. « Mr LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND VEND, cède & transporte par ces présentes... à Mr Delloye qui accepte, tant pour lui que pour la société qu'il représente, 1° LA PROPRIÉTÉ LITTÉRAIRE DE SES MÉMOIRES, tels qu'ils existent d'après le manuscrit déposé... & tels qu'ils existeront à son décès, par suite des modifications ou additions qu'il lui conviendrait d'y faire jusque là ; ces mémoires comportent d'après le manuscrit actuel, la matière d'environ dix volumes in-8 d'impression de vingt-cinq à trente feuilles chacun... 2° LA PROPRIÉTÉ LITTÉRAIRE D'UN OUVRAGE QUE Mr LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND PRÉPARE SUR L'ÉPOQUE DE LA GUERRE D'ESPAGNE, en mil huit cent vingt trois, ouvrage qui formera quatre volumes in-octavo, de vingt-cinq à trente feuilles d'impression chacun, ou environ, 3° LA FACULTÉ D'ACQUÉRIR PAR PRIVILÈGE & EXCLUSIVEMENT À TOUT AUTRE, TOUS LES OUVRAGES QUE POURRAIT COMPOSER À L'AVENIR Mr LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND... 4° et la libre disposition de tous les ouvrages de Mr le vicomte de Chateaubriand qui se trouveraient composés, soit en entier, soit en partie lors de son décès, & qui seraient de nature à être publiés. L'objet du présent traité étant d'assurer à Mr Delloye... le privilège exclusif d'acquérir et de publier tous les ouvrages inédits de Mr de Chateaubriand, soit de son vivant, soit après son décès. LES MÉMOIRES DE MONSIEUR LE VICOMTE DE CHATEAUBRIAND NE POURRONT ÊTRE LIVRÉS À L'IMPRESSION N

Auction archive: Lot number 7
Auction:
Datum:
13 Nov 2009
Auction house:
Beaussant Lefèvre
32 rue Drouot
75009 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 47704000
+33 (0)1 47706240
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert