Premium pages left without account:

Georges MATHIEU (1921 - 2012)

Archive
Estimate: €100,000 - €120,000
ca. US$126,727 - US$152,072
Price realised:  €105,000
ca. US$133,063
Lot number 5, Views: 68

Entéléchie carolingienne V, 1956 Huile sur toile, signée et datée 56 en bas à droite et titrée au dos sur le châssis 97 x 162 cm Voir les reproductions pages 19 à 21 et en 4ème de couverture Provenance: - Collection particulière, Paris Expositions: - Kölnisher Kunstverein, Cologne, 17 janvier - 22 février 1959, N° 11 de l'exposition - Mathieu, une rétrospective Galerie Nationale du Jeu de Paume, Paris, 18 juin - 6 octobre 2002 - Mathieu, une rétrospective Salle Saint-Georges, Liège, 24 janvier - 2 mars 2003 - Mathieu, una retrospectiva Galleria Gruppo Credito Valtellinese, Reffettorio delle Stelline. Milan, 12 septembre - 15 novembre 2003, reproduit page 150 Nous remercions Monsieur Jean-Marie Cusinberche pour les informations qu'il nous a aimablement communiquées sur cette oeuvre Lorsque, ce jeudi 17 mai 1956, le Tout-Paris et les collectionneurs importants, venus principalement de Belgique et de Suisse, pénètrent dans la grande salle de la Galerie Rive Droite - située en face de l'Élysée - ils se retrouvent transportés dans le décor étonnant et fabuleux d'une sorte de camp du Drap d'or carolingien, érigé autour du trône impérial surélevé (réalisation Marc du Plantier). Sur les murs tendus de velours rouge, quatorze tableaux mystérieux, signés Mathieu, à la présence envoûtante, forment cortège à la toile de 2 x 4 mètres, dont le fond est recouvert de 1754 feuilles d'or, titrée: COURONNEMENT DE L'EMPEREUR CHARLEMAGNE PAR LE PAPE LÉON III. L'ensemble ainsi disposé compose l'Exposition des Oeuvres Récentes de Mathieu (époque carolingienne) présentée dans la galerie de Jean Larcade où les journalistes et la foule se pressent pour participer à cet évènement nocturne et très parisien. Deux des quinze toiles exposées, portent les titres: ENTÉLÉCHIE CAROLINGIENNE I et ENTÉLÉCHIE CAROLINGIENNE II. Le mot «entéléchie» est un terme philosophique qui désigne l'état de perfection, de parfait accomplissement de l'être. L'on sait que Mathieu, à cette époque, choisit les titres de ses tableaux en fonction de son goût extrême pour l'Histoire de la France, cependant qu'il précise:...Enfin, on s'étonne de ne trouver aucun rapport entre mes toiles et les titres que je leur donne ? Il n'en existe aucun, effectivement. C'est lorsque mes tableaux sont terminés que je leur attribue un nom, choisi de préférence dans l'histoire du Moyen-Âge qui représente, à mon avis, l'apogée de notre civilisation; un nom dont le seul but est de désigner mes oeuvres sur les catalogues; principe admis par les grands couturiers pour la présentation de leurs robes. Michel Tapié de Céleyran (1909 - 1987) donna une explication singulière et remarquable au choix de Mathieu pour les titres de ses tableaux: C'est sans le moindre remords, mais il le sait bien, avec un maximum de provocation intentionnelle, qu'il leur donne des titres (...) qui mettent obligatoirement le spectateur hors de l'absurde médiocrité quotidienne et dans un climat de puissance dynamique. ENTÉLÉCHIE CAROLINGIENNE V. 1956 dont le titre permet à l'artiste de célébrer et de rappeler à notre mémoire cette période de l'Histoire des Carolingiens (de Carolus, nom en latin de Charlemagne) qu'il considère comme un moment de perfection, ne fut pas exposé à la Galerie Rive Droite mais fut peint à la suite des quatre précédents et procède de la même veine. Sur un fond uniforme peint, couleur de parchemin, une suite de six signes noirs, autonomes, disposés sur deux niveaux, déroule l'écriture d'un langage nouveau. Entre ces deux tracés, une calligraphie en rouge, naissant sur le signe noir supérieur et central, court en contrepoint vers la droite de la toile. L'ensemble relève de ce mode d'expression que Mathieu définit en 1947, sous le nom d'Abstraction Lyrique, fondée sur les notions de vitesse, de risque, de concentration, en un mot: de spontanéité - pour s'opposer à l'Abstraction Géométrique. L'artiste précise: J'ai souvent dit que ma peinture: l'Abstraction Lyrique était à la fois la forme d'expression la plus

Informations about the auction
Auction house: Thierry de Maigret
Title: COLLECTION D’UN GRAND AMATEUR - TABLEAUX MODERNES et SCULPTURES- MOBILIER – ARTS D’ASIE
Date of the auction: 22 Oct 2014
Address: Thierry de Maigret
5 rue de Montholon
75009 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 4483 9520 · +33 (0)1 4483 9521