Premium pages left without account:

Honoré Daumier, d'après Marseille, 1808 - Valmondois, 1879 Buste-charge de Philipon

Archive
Estimate: €0
Price realised:  €2,678
ca. US$3,753
Lot number 49, Views: 118

Honoré Daumier d'après Marseille, 1808 - Valmondois, 1879 Buste-charge de Philipon Epreuve en bronze à patine brune Fonte à cire perdue de Barbedienne, timbrée 'MLG' et numérotée '10/25' Hauteur : 15,70 cm Provenance : Collection de l'éditeur Laurent Rombaldi; puis par descendance. Commentaire : Honoré DAUMIER Les bustes-charges des " célébrités du juste milieu " (1832 - 1835) Les célèbres portraits-charges furent commandés à Daumier par Charles Philipon afin d'être exposés passage Véro-Dodat dans la vitrine du journal " La Caricature " dont il était directeur. Selon Chamfleury l'artiste modelait directement ces terres à la tribune des journalistes à la Chambre des pairs et s'inspira par la suite de ces sculptures pour réaliser les lithographies publiées dans " La Caricature ". Philipon, fervent républicain, encouragea ainsi Daumier à retranscrire à travers ces portraits-charges les travers des figures politiques du début du règne de Louis-Philippe. Plus que l'œuvre d'un artiste il s'agit de la création d'un duo exceptionnel constitué par ces deux fortes personnalités réunies par les liens de l'amitié. Chamfleury affirmait que Daumier " avait besoin d'un esprit excitateur à ses côtés (…) qui (…) sans cesse lui dicte des sujets1 " En 1927, Maurice Le Garrec acquit directement auprès du petit fils de Philipon les terres coloriées et souhaita les éditer en bronze. Comme le précise J.C. Romand2 " La fonte à cire perdue fut confiée à la maison Barbedienne qui en exécuta vingt-cinq exemplaires pour vingt-six sujets et trente exemplaires pour les dix autres (…) Ces bronzes furent fondus successivement et au fur et à mesure de la demande entre 1929 et 1953. " Neuf des onze bustes-charges que nous présentons ont été réalisés à la demande de l'éditeur Laurent Rombaldi et sont restés jusqu'à ce jour dans sa descendance. En tant que figure du monde de l'édition et amateur de Daumier sa démarche s'inscrivait pleinement, un siècle après la réalisation des terres crues, dans la continuité de celle de Charles Philipon 1 - Chamfleury, Histoire de la caricature moderne, Paris, 1865, p. 82. 2 - Sagot-Le Garrec, Daumier Sculpteur, Les bustes des parlementaires, Paris, 1979 L'identification du modèle, extrêmement tardive, revient à Adhémar1 en 1983. Charles Philipon est pourtant le modèle le plus emblématique de la série des terres crues réalisées par Daumier. Charles Philippon (1800 - 1862), directeur de "La Caricature" et du "Charivari", permis à son ami Daumier de diffuser son talent par la voie lithographique dans ses journaux. Il est l'inventeur de la poire, charge emblématique de Louis-Philippe. Daumier lui offrit les trente-six terres crues des bustes des parlementaires qu'il plaça dans la vitrine de son journal passage Verot-Dodat. 1- Wasserman, Caso, Adhémar, "Hypothèses sur les sculptures de Daumier" in Gazette des Beaux-Arts, n°1369, fév. 1983, p. 57-73.

Informations about the auction
Auction house: Artcurial
Title: Vente Tableaux anciens et du 19e siècle, sculptures - 22 juin 2009
Date of the auction: 22 Jun 2009
Address: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 42992020