Premium pages left without account:

Auction Pricedatabase

Auction: Autographes, manuscrits et livres
was auctioned on: 13 November 2009
Upcoming auctions Auction Pricedatabase

Lettre autographe signée à Gustave de Malherbe. Paris, 20 juin 1892. 2 pp. in-8

Archive
Estimate: €600 - €800
ca. US$894 - US$1,192
Price realised:  €700
ca. US$1,043
Lot number 75, Views: 47

Lettre autographe signée à Gustave de Malherbe. Paris, 20 juin 1892. 2 pp. in-8, petites fentes aux pliures. « ... MA VIE CONTINUE À ÊTRE PRESQUE IMPOSSIBLE. Cependant comptez sur moi. Il me semble que je vendrais la peau de mon derrière avant de consentir à vous causer un tourment quelconque. Ce matin, il me tombe une idée, un semblant d'idée dont vous allez être juge. Voici, pour la joie de votre âme, la lettre que j'ai adressée à Henri Lavedan le 4 courant. "Mon cher Lavedan. Pourriez-vous en produisant un généreux effort de mémoire, vous rappeler une transaction commerciale déjà ancienne, mais qui fut assez heureuse pour avoir marqué ? IL Y A QUATRE ANS ENVIRON, LE MANUSCRIT DU DÉSESPÉRÉ FUT ACHETÉ PAR VOUS 170 FR. PAYÉS EN TROIS FOIS... En dépit de mon renom de tombeur d'argent, renom propagé par quelques athlètes qui me roulèrent adorablement, soyez assuré, ô victorieux qui pataugez dans les droits d'auteur, de mon absolu désintéressement. UNE IRONIQUE PROVIDENCE A DÉCRÉTÉ LE FIASCO MIRACULEUX DE TOUS LES APÔTRES DU SILENCE QUI AVAIENT ENTREPRIS À FORFAIT MON EXTERMINATION PAR LA FAIM & LA LÉGENDE FAMEUSE DU "MENDIANT INGRAT" EST DEVENUE AUJOURD'HUI LA RENGAÎNE LA PLUS INFÉCONDE, PUISQUE J'AI TROUVÉ - DÉCIDÉMENT - L'IRRÉVÉLABLE SECRET DE SUBSISTER SANS GROIN DANS UNE SOCIÉTÉ SANS DIEU. POURQUOI DONC, BASSEMENT, VOUS ACCUSERAIS-JE AUJOURD'HUI D'AVOIR PROFITÉ NAGUÈRE DE LA DÉTRESSE ARCHI-CONNUE D'UN AGONISANT ÉCRIVAIN POUR ACQUÉRIR À VIL PRIX L'UNIQUE BIEN QU'IL POSSÉDÂT ? Mais ne vous semblerait-il pas monstrueux qu'en ma nouvelle condition, j'oubliasse le sein des pauvres & que négligeant toute pitié pour les membres douloureux du Christ qui furent autrefois mes condisciples à l'école de la Patience, je perdisse l'occasion de votre prospérité pour vous rappeler au devoir de pratiquer un peu la justice..." Cette lettre n'ayant obtenu aucune réponse, même goujate, je fis partir à la date du 8 & sous pli recommandé un second message ainsi conçu : "Na-tu-rel-le-ment ! Léon Bloy... Avis On te tous les jours de 4 à 5. Il y a des listes". Suscription : M. Henri Lavedan, archiviste du "Désespéré"... Voici mon idée. Pourquoi n'écririez-vous pas à ce polisson ? Il n'oserait peut-être pas vous marquer le même mépris & en supposant... qu'il ne s'exécutât pas financièrement, il serait du moins fort embêté d'une persécution si tenace... SI L'ANIMAL S'OBSTINE, JE VOUS JURE - MAIS CECI... EST TOUT À FAIT ENTRE NOUS - JE VOUS JURE QU'IL SENTIRA MA GRIFFE & MES CROCS & QUE CE BRILLANT COCU SAURA CE QU'IL EN COÛTE DE LIVRER SA PERSONNE AU CAPRICE DE LA MULTITUDE, QUAND ON S'EST POURVU D'UN ENNEMI TEL QUE MOI. Il me reste encore de la place dans "Belluaires & porchers" & je pourrais bien être tenté de payer tout exprès la mienne au Prince d'Aurec [référence au titre d'un ouvrage d'Henri Lavedan]. Pratiquer à la fois l'usure & le Castigat ridendo, c'est un peu considérable, mais y ajouter l'insolence, ah ! tout de même, c'est trop fort. J'eusse laissé fort tranquille sa pétulante médiocrité, me bornant à ne jamais écrire son nom, mais s'il prend de tels airs avec un artiste qu'il a bien voulu dépouiller, je l'abats comme un carcan... » Bloy à publié sa lettre du 4 juin 1892 à Henri Lavedan dans Le Mendiant ingrat (1898) et, dans le même ouvrage, un très court extrait avec variantes de la présente lettre du 20 juin 1892 à Gustave de Malherbe. AMI DE BARBEY D'AUREVILLY, HUYSMANS OU VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, GUSTAVE DE MALHERBE (1856-1934) se lia également avec Bloy. Employé un temps par la maison Quantin chez qui il essaya de placer Belluaires et porchers de Bloy en 1889, il mena surtout une activité d'imprimeur d'art, et publia notamment Les Mois d'Eugène Grasset qui inspirèrent un beau texte allégorique de Bloy en 1903.

Informations about the auction
Auction house: Beaussant Lefèvre
Title: Autographes, manuscrits et livres
Date of the auction: 13 Nov 2009
Address: Beaussant Lefèvre
32 rue Drouot
75009 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 47704000 · +33 (0)1 47706240