Premium pages left without account:

Auction Pricedatabase

Auction: Vente Art Tribal - 10 décembre 2014
was auctioned on: 10 December 2014
Upcoming auctions Auction Pricedatabase

PIPE A EAU ROYALE LUBA, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Archive
Estimate: €100,000 - €120,000
ca. US$123,313 - US$147,975
Price realised:  n. a.
Lot number 131, Views: 21

PIPE A EAU ROYALE LUBA, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Le fourneau sphérique surmonté d'une figure féminine agenouillée, les jambes repliées vers l'arrière, le torse décoré de scarifications caractéristiques en haut relief, les bras repliés avec les mains posées sous les seins, le visage avec une expression altière et les yeux en amande mi-clos. Elégante coiffure cruciforme au dos. Belle patine brune d'usage. Hauteur : 55 cm Provenance : Collection du Pipe Club de Liège depuis 1892 Ancienne Collection Jacques Vinche Ancienne Collection du Dr.François Raty, Liège Collection privée, Belgique Bibliographie : Jean Lecluse, "Pipes d'Afrique noire", Liège, Arts d'Afrique noire, 1985, Tome I, p.303-304 Commentaire : LUBA ROYAL WATER PIPE, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO Les pipes à eau anthropomorphes LUBA figurent parmi les sculptures les plus inventives et raffinées de l'Art luba. Selon les recherches du professeur Allan F.Roberts (in G.Verswijver et alii, "Trésors d'Afrique", Bruxelles, 1995:360), ces pipes ont été utilisées depuis des temps immémoriaux par les populations de l'est du Congo pour fumer soit du tabac cultivé localement qui est considéré comme un narcotique léger mais aussi comme un facteur social et culturel. Selon Lecluse (Jean Lecluse, "Pipes d'Afrique noire", 1985:310-12), les pipes à eau sont utilisées et les Luba ainsi que les populations apparentées comme les Tabwa pour atténuer l'âpreté du tabac qui n'est pas séché longtemps. Ce type d'objet est extrêmement rare et nous en connaissons moins d'une dizaine dans les collections muséales et privées. Citons la pipe du Musée de Tervuren (Inv. n°RG.1973.73.1), le chef-d'oeuvre du genre, récolté entre 1891 et 1900 par le Commandant Hennebert, également celle du Brooklyn Museum (inv. n°22.1108) provenant de la Collection Poncelet avant 1922 mais également celle du Linden Museum de Stuttgart ainsi que celle du Völkenkunden Museum der Universität de Zürich (inv.n°10276). Toutes ont des dates de récoltes anciennes entre 1891 et 1920. Quatre autres pipes sont dans des collections privées. La pipe représentée ici, stylistiquement plus proche de celle du Brooklyn Museum, fit partie de la Collection de Jacques Vinche et lui fut donnée par son grand-père qui l'a sans doute acquise aussi vers 1900-1920. Une photographie étonnante publiée dès 1910, montre un chef ou devin Luba fumant une pipe à eau déposée dans la cupule d'une porteuse de coupe Luba, soulignant les nombreux rapports sacrés entre la divination et l'usage du tabac. Selon Roberts, (1935:361), la figure et la calebasse à eau des pipes anthropomorphes sont considérées comme "féminines" tandis que le roseau qui est relié au fourneau en terre cuite (manquant dans notre pipe) est "masculin". Cette pipe symbolise donc les rapports entre hommes et femmes dans cette société matrilinéaire. Les femmes sont caractérisées par leur ambivalence: elles sont à la fois "chaudes" et "froides". L'eau fraîche des pipes conservée dans la "matrice" du corps sculpté est neutralisée par la chaleur du forneau "féminin": le roseau "masculin" doit unir ces deux forces. Bernard de Grunne

Informations about the auction
Auction house: Artcurial
Title: Vente Art Tribal - 10 décembre 2014
Date of the auction: 10 Dec 2014
Address: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 42992020

Similar lots viewed by other customers