Premium pages left without account:

[PROUST, Marcel].- SCHIFF, Violet. Lettres autographes et dactylographiées signées.

Archive
Estimate: €800 - €1,200
ca. US$900 - US$1,350
Price realised:  €12,350
ca. US$13,896
Lot number 470, Views: 74

[PROUST, Marcel].- SCHIFF, Violet. Lettres autographes et dactylographiées signées. Paddington, 1922-1949. 34 p. sur 18 ff. in-8 et in-12 (dimensions diverses), 13 enveloppes, 2 cartes. Réunion de 15 lettres autographes et 3 dactylographiées, toutes signées, à Céleste Albaret. Riches mécènes mondains Anglais, Violet et Sidney Schiff, très admiratifs de l'oeuvre de Marcel Proust devinrent ses proches amis et furent très affectés par sa disparition, comme en témoignent ces lettres à Céleste Albaret, fidèle gouvernante de Marcel Proust Dans une lettre du 20 novembre 1922, Violet Schiff évoque le décès de Marcel Proust survenu deux jours auparavant : « Impossible de vous dire combien nous sommes malheureux. Nous avons toujours voulu croire qu'il n'était pas si malade qu'il semblait. Mais hélas ce n'était pas vrai. Vous savez que pour nous il était un être divin. Nous pensons à vous et à votre grand dévouement et affection pour lui, et comme vous avez dû souffrir. » Quelques mois après : « À présent je lis peu à peu la traduction qu'on est en train de faire lentement de 'À l'ombre…' Cela nous fait vivre avec lui d'une manière étonnante – et maintenant il me semble plus vivant que jamais à cause de ses oeuvres. » (16 mars 1923.) Violet Schiff évoque également la relation privilégiée qui s'était installée entre Proust et Céleste. « Quel privilège immense pour vous d'avoir passé ces années toujours à côté de cet être divin et unique. Et certes vous le méritiez car personne comme lui savait la vraie valeur des gens et c'est vous seule qu'il a choisi pour être toujours près de lui. Pour nous il était sublime et tout ce qu'il pouvait faire ou dire était parfait » (1er décembre 1922) ; « J'ajoute un petit mot pour vous dire qu'il faut tâcher d'être digne d'avoir été la compagne de l'être si merveilleux qu'était Marcel Proust » (17 décembre 1923.) On joint : - Une lettre dactylographiée signée de Daniel Waley, conservateur du Département des manuscrits de la British Library. - Ensemble de documents relatifs à la famille Mante Proust : carte de Suzie Proust à Céleste Albaret ; faire-part de décès de Robert Proust (29 mai 1936), carte autographe de Suzie Mante Proust (1937), faire-part de mariage de Marie Claude Mante avec Claude Mauriac (11 juillet 1951), carte postale de Suzy Mante Proust (12 février 1966), 3 photographies avec Suzy Mante Proust et Céleste Albaret (Liège, vers 1950). - Très important ensemble de lettres adressées à Céleste Albaret par divers correspondants (1949-1983) : environ 103 lettres, 44 cartes de voeux ou cartes postales et 6 télégrammes. Parmi cet important ensemble, on note quelques lettres d'admirateurs de Proust, mais aussi une lettre de 1967 de Philippe Kolb, le grand éditeur de la correspondance de Proust, ou encore des lettres de la baronne Elie de Rothschild. - Un exemplaire du Magazine Littéraire, consacré à Marcel Proust (n° 144, janvier 1979). PROVENANCE : Vente Paris, Sotheby's, 16 décembre 2008, lot 92. Quelques taches et rousseurs, traces de pliures, déchirures.

Informations about the auction
Auction house: Artcurial
Title: Vente Littérature du XXe siècle - 17 juin 2020
Date of the auction: 17 Jun 2020
Address: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 42992020