Premium pages left without account:

RARE PAIRE DE BRÛLE-PARFUMS, EN BLANC DE

Archive
Estimate: €15,000 - €20,000
ca. US$16,586 - US$22,115
Price realised:  €17,213
ca. US$19,033
Lot number 158, Views: 17

RARE PAIRE DE BRÛLE-PARFUMS, EN BLANC DE CHINE en forme de cygne, l'un les pattes émaillées au naturel, ils reposent sur des bases rocailles, la partie supérieure de leur plumage à couvercle mobile (très légers éclats) Belles montures de bronze finement ciselées et dorées à décor de larges rinceaux feuillagés (reprise à la dorure) Epoque Louis XV. H: 19 - l: 17 - P: 14 cm PROVENANCE: Collection privée Vente Thierry de Maigret - 7 juin 2006 - Lot 234 Si nous connaissons de nombreuses représentations de cygnes en porcelaine de Saxe comportant des montures parisiennes en bronze ciselé et doré, les exemplaires en porcelaine de la Chine sont exceptionnellement rares. En effet, de nombreuses paires de candélabres à monture de bronze doré de la première moitié du XVIIIe siècle offrent des figures de cygnes en porcelaine de Saxe modelées par Kandler, assisté de Reineicke. Mentionnons une paire, anciennement dans les collections de la Princesse Arthur of Connaught (vendue chez Sotheby's à Londres, le 14 mars 1967, lot 129). Une deuxième est conservée au Rijksmuseum à Amsterdam (Abraham L. den Blaauwen, Meissen Porcelain in the Rijksmuseum, p.416-417), une troisième illustrée par Alvar Gonzàles-Palacios, Gli Arredi Francesi, Il Patrimonio artistico del Quirinale, Milan, 1996, probablement réalisée pour Madame Louise- Elizabeth, l'aînée des filles de Louis XV, appelée Madame Infante et une quatrième fait partie de la collection Wrightsman, reproduite par F.J.B. Waaaaatson, The Wrightsman Collection, 1966, Vol. II, n°258a. D'autres paires sont apparues sur le marché de l'art lors des dispersions des collections de Nelson A. Rockfeller (Sotheby's, New York, 11 avril 1980, lot 180), de Sir John Gooch (Sotheby's, Benacre Hall, Suffolk, 9 mai 2000, lot 49) et de Robert Lehman (Sotheby's, New York, 25 octobre 2002, lot 1053). Mentionnons également une paire de centres de table ornés de cygnes en porcelaine de Meissen, ancienne collection Sydney J. Lamon (Christie's, Londres, 29 novembre 1973, 54). Ainsi nombreux furent les figures de cygne qui sortirent de la manufacture de Meissen, mais le modèle n'est mentionné qu'à partir de 1747, tandis que la paire de cygnes présentée semble être antérieure de quelques années. Il est probable que les créations orientales ait pu servir de modèle de référence pour les réalisations germaniques; preuve peut-être, la ressemblance troublante de nos deux figures et d'une paire de cygnes, toujours en porcelaine de Saxe, montés sur des bases rocailles ayant fait partie d'une importante collection privée allemande (vente à Berlin, 1933, H. Ball et P. Graupe, planche 14, n°61). Mais à la différence des exemplaires germaniques, nos deux cygnes ont la rare particularité d'offrir un couvercle mobile ajouré, disposé sur leur dos, leur permettant de former pots-pourris. Est-ce une création purement orientale ou une commande spéciale d'un marchand-mercier parisien pour une clientèle avide de nouveauté et d'exotisme?

Informations about the auction
Auction house: Aguttes
Title: TABLEAUX & DESSINS ANCIENS, MOBILIER & OBJETS D'ART
Date of the auction: 16 May 2017
Address: Aguttes
bis avenue Charles de Gaulle 164
92200 Neuilly sur Seine
France
+33 (0)1 47455555 · +33 (0)1 47455431