Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 39

Sculpture masculine. Bois. h. 192 cm

Arts Premiers
30 Sep 2002
Estimate
€0
Price realised:
n. a.
Auction archive: Lot number 39

Sculpture masculine. Bois. h. 192 cm

Arts Premiers
30 Sep 2002
Estimate
€0
Price realised:
n. a.
Beschreibung:

Sculpture masculine. Bois. h. 192 cm. Monumentale sculpture masculine assise, les mains reposant sur les genoux, le lourd buste orné de colliers projeté vers l'avant. Le front est ceint d'un ornement figurant sans nul doute une couronne de dents ou de griffes animales, et la tête couverte d'une coiffe dérivée du chapeau haut-de forme, symbole de prestige hérité de la colonisation. Patine ancienne, importants restes de pigments colorés, érosions, accidents, et restaurations visibles. Historique: - Reproduit in: Marie-Louise Bastin; “Introduction aux Arts de l'Afrique Noire” 1984, page 209. - A figuré à l'exposition «Nixeria», Auditorio de Galicia, Santiago de Compostela, 4 mars - 28 mai 1995, sous le n° 50. - Reproduit au catalogue rédigé par François Neyt et Ramon Sarro, page 96. - Reproduit in: Arts d'Afrique Noire, n° 94, été 1995, page 51 35 / 50 000 € Lots 38 et 39 Ces rares sculptures anthropomorphes assises, figuraient les esprits de personnages importants et de leurs familles, généralement les grands fondateurs de villages. Ces images monumentales étaient généralement rangées dans des «maisons de réunion de l'esprit» au centre des villages, abritées derrière des écrans de raphia séché. Les fortes similitudes entre ces deux pièces permettent sans hésitation de considérer qu'elles proviennent d'une même «maisons de réunion de l'esprit» et leurs dimensions importantes, qu'elles devaient figurer le fondateur du village et son épouse. On notera l'importance donnée aux proportions du torse et de la tête, probablement dans le but d'accentuer le caractère imposant de ces oeuvres au regard de ceux qui pouvaient être autorisés à les approcher. Les études menées en pays Urhobo permettent de considérer ce style de sculptures qui comptent parmi les plus monumentales de l'Afrique Noire, comme remontant au dernier quart du XIX° siècle. Références: - Pour tout ce qui concerne les traditions sculpturales Urhobo, et de la publication de nombreuses photographies de terrain, Cf: - Perkins Foss: «Urhobo statuary for Spirits and Ancestors», African Arts, IX, 4, 1976. - Perkins Foss: «Statue montrant Emetejewe, de la famille du héros Owedjebor» in «SCULPTURES - Afrique, Asie, Océanie, Amériques» Musée du Louvre Pavillon des Sessions. 2000 . pages 133 à 136.

Auction archive: Lot number 39
Auction:
Datum:
30 Sep 2002
Auction house:
Lombrail-Teucquam Maison de Ventes
14, rue de Provence
75009 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 43979129
+33 (0)1 42836848
Beschreibung:

Sculpture masculine. Bois. h. 192 cm. Monumentale sculpture masculine assise, les mains reposant sur les genoux, le lourd buste orné de colliers projeté vers l'avant. Le front est ceint d'un ornement figurant sans nul doute une couronne de dents ou de griffes animales, et la tête couverte d'une coiffe dérivée du chapeau haut-de forme, symbole de prestige hérité de la colonisation. Patine ancienne, importants restes de pigments colorés, érosions, accidents, et restaurations visibles. Historique: - Reproduit in: Marie-Louise Bastin; “Introduction aux Arts de l'Afrique Noire” 1984, page 209. - A figuré à l'exposition «Nixeria», Auditorio de Galicia, Santiago de Compostela, 4 mars - 28 mai 1995, sous le n° 50. - Reproduit au catalogue rédigé par François Neyt et Ramon Sarro, page 96. - Reproduit in: Arts d'Afrique Noire, n° 94, été 1995, page 51 35 / 50 000 € Lots 38 et 39 Ces rares sculptures anthropomorphes assises, figuraient les esprits de personnages importants et de leurs familles, généralement les grands fondateurs de villages. Ces images monumentales étaient généralement rangées dans des «maisons de réunion de l'esprit» au centre des villages, abritées derrière des écrans de raphia séché. Les fortes similitudes entre ces deux pièces permettent sans hésitation de considérer qu'elles proviennent d'une même «maisons de réunion de l'esprit» et leurs dimensions importantes, qu'elles devaient figurer le fondateur du village et son épouse. On notera l'importance donnée aux proportions du torse et de la tête, probablement dans le but d'accentuer le caractère imposant de ces oeuvres au regard de ceux qui pouvaient être autorisés à les approcher. Les études menées en pays Urhobo permettent de considérer ce style de sculptures qui comptent parmi les plus monumentales de l'Afrique Noire, comme remontant au dernier quart du XIX° siècle. Références: - Pour tout ce qui concerne les traditions sculpturales Urhobo, et de la publication de nombreuses photographies de terrain, Cf: - Perkins Foss: «Urhobo statuary for Spirits and Ancestors», African Arts, IX, 4, 1976. - Perkins Foss: «Statue montrant Emetejewe, de la famille du héros Owedjebor» in «SCULPTURES - Afrique, Asie, Océanie, Amériques» Musée du Louvre Pavillon des Sessions. 2000 . pages 133 à 136.

Auction archive: Lot number 39
Auction:
Datum:
30 Sep 2002
Auction house:
Lombrail-Teucquam Maison de Ventes
14, rue de Provence
75009 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 43979129
+33 (0)1 42836848
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert