Premium pages left without account:

Auction Pricedatabase

Auction: Auction 06.03.2018
was auctioned on: 6 March 2018
Upcoming auctions Auction Pricedatabase

Statue de bouddha en pierre noire de

Archive
Estimate: CHF2,000
ca. US$2,131
Price realised:  CHF4,400
ca. US$4,689
Lot number 445, Views: 9

Statue de bouddha en pierre noire de Chine à traces de polychromie, debout sur un socle en forme de fleur de lotus, la main droite en abhaya-mudra, signe d'apaisement et la main gauche en vara-mudra, signe de don. Calcaire gris avec traces de pigments de couleur et traces de feuilles d'or. Style de la Dynastie des Qi du nord (550-577) H. 130 cm La beauté de ces pièces montre le lien entre la culture indienne et la culture chinoise. Est révélée dans ces sculptures la transition entre le style statique, indigène de la dynastie Wei et le traitement plus naturaliste de la forme humaine des chefs nomades des Qi du Nord qui prisaient la culture indienne. Références Stanley K. Abe, "Artibus Asiae" "Return of the Buddha: The Qingzhou Discoveries by Lukas Nickel " Vol. 62, No. 2 (2002), pp. 293-299 En octobre 1996, un puits rempli de sculptures bouddhistes du 6e au 12e siècle a été découvert à Qingzhou dans la province du Shandong lors de la construction d'un terrain de sport pour une école locale. 188 têtes et env. 200 torses ont été exhumés en une dizaine de jours et déposés dans les salles du musée municipal local. Le puits fut divisé en 9 sections d'égales dimensions et les zones fures examinées l'une après l'autre. Aucun relevé stratigraphique ne fut tenu, aucune archive ne fut conservée ni aucune photographie ne fut prise lors de l'excavation de ces pièces. On rapporte que la fosse était à 1.5 mètre de profondeur et profonde de env. 2 mètres, que les statues étaient déposées en couches, que les pièces les mieux conservées étaient au centre au milieu de fragments et que les petites étaient appuyées contre les murs de la fosse. Au fond du puits, un bol des Song du nord et 119 pièces de monnaies ont été retrouvés. Une fosse remplie de sculptures qui ont 4 à 500 ans d'écart. Il a été suggéré que la démolition de ces statues est l'œuvre de l'Empereur WU de de la Dynastie de Zhou du Nord qui voulait éradiquer le bouddhisme. C'est seulement au milieu XIIe siècle que ces fragments de statues endommagées furent correctement enterrés dans ce puits. Comment se fait-il donc qu'un nombre si important de fragments furent conservés pendant de si nombreux siècles? Les icônes de Bouddha sont considérées comme des incarnations de Bouddha, et comme ces fragments étaient vus comme des reliques de Bouddha et emplies de pouvoir spirituel, il y avait là suffisamment pour les chérir et les préserver. Certains sutras ont même suggéré que ces fragments de statues cassées seront rassemblés lors d'une période de paix et de prospérité. La beauté de ces pièces montre le lien entre la culture indienne et la culture chinoise. Il est révélé dans ces sculptures la transition entre le style statique, indigène de la dynastie Wei et le traitement plus naturaliste de la forme humaine des chefs nomades des Qi du Nord qui prisaient la culture indienne.

Informations about the auction
Auction house: Dogny auction
Title: Auction 06.03.2018
Date of the auction: 6 Mar 2018
Address: Dogny auction
Chemin de Montelly 2
1007 Lausanne
Switzerland
[email protected] · +41 (0)21 6250162 · +41 (0)21 6250166