Premium pages left without account:

Auction Pricedatabase

Auction: 22 • BRITANNICA-AMERICANA • PAR AGUTTES
was auctioned on: 18 November 2019
Upcoming auctions Auction Pricedatabase

[TITANIC]. ISMAY JOSEPH BRUCE (1862-1937). Homme d’affaires britannique, directeur de la White Star Line.

Archive
Estimate: €4,000 - €5,000
ca. US$4,431 - US$5,539
Price realised:  €9,750
ca. US$10,802
Lot number 183, Views: 10

8 TÉLÉGRAMMES envoyés par Bruce Ismay, 15-18 avril 1912, à ISLEFRANK (bureau de la White Star Line) à New York ; 1 page oblong in-8 chaque au crayon sur formulaire en partie imprimé à en-tête The Marconi International Marine Communication Company, cachets encre Copy, montés sur des feuilles oblong in-fol. avec 3 télégrammes reçus par lui, le tout formant un cahier avec des attaches métalliques, avec le titre ms Book N° 1 Copy. Carpathia Mr Ismay’s m[essa]ges sent and received ; sous boîte-étui in-fol. demi-maroquin bleu nuit ; en anglais. Extraordinaire ensemble de télégrammes envoyés par le directeur de la ligne maritime, après avoir échappé au naufrage du Titanic. Directeur de l’Oceanic Steam Navigation Company ou White Star Line, flotte à laquelle appartenait le Titanic, Ismay a envoyé ces télégrammes, juste après avoir été recueilli sur le Carpathia après le naufrage du Titanic (Ismay avait réussi à quitter le navire, mais fut considéré comme un des responsables du désastre et un lâche). Adressés à Islefrank, le bureau de la White Star Line à New York, ces télégrammes sont écrits en langage maritime international Marconi ; le premier télégramme de la série porte le nom complet d’Ismay, tandis que tous les autres portent son nom retourné : « Yamsi ». On a joint trois télégrammes reçus par Ismay. En tant que directeur de la compagnie maritime à laquelle appartenait le bateau, Bruce Ismay a voulu faire la traversée inaugurale du Titanic. Le premier bateau à répondre aux appels de détresse fut le Carpathia, qui était alors à 58 miles et quatre bonnes heures de distance du naufrage. Arrivé une heure et vingt minutes après que le Titanic eut coulé, le Carpathia prit à son bord les survivants qui furent assez chanceux pour monter dans un canot de sauvetage. Une fois à bord du bateau, Ismay prévient son bureau de New York à 5h50 du matin le 15 avril 1912 que le Titanic a coulé ce matin 15 après une collision avec un iceberg, causant de sérieuses pertes humaines… A une heure de l’après-midi le même jour, il envoie plus d’informations et demande que les passagers du Titanic sur le Carpathia puissent rentrer chez eux le plus vite possible, en faisant naviguer le Cedric toute la journée ; qu’on envoie pour lui affaires, vêtements et chaussures ; il n’a plus rien à lui… On notera que les télégrammes, rédigés le 15, ne sont arrivés que le 17 avril, date notée sur les messages. On a découvert, lors de l’enquête, que le capitaine du Carpathia avait retardé l’expédition du télégramme de deux jours, expliquant qu’il n’était pas habituel de transférer les messages d’un autre bateau, sauf s’ils appartiennent à la même ligne. Le 18 avril, Ismay a envoyé 6 autres télégrammes demandant à son correspondant de le rencontrer et lui demandant de s’arranger pour que le Cedric récupère l’équipe du Titanic à bord du Carpathia dès que possible. Les trois réponses du bureau de New York, les 17 et 18 avril, montrent clairement les inquiétudes et la détresse à propos du désastre. Provenance Vente Sotheby’s NewYork, 13 décembre 2011, n° 39.

Informations about the auction
Auction house: Aguettes
Title: 22 • BRITANNICA-AMERICANA • PAR AGUTTES
Date of the auction: 18 Nov 2019
Address: Aguettes
Salle 9 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris