Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 141

[Victor HUGO]. Juliette DROUET. Manuscrit…

Estimate
€5,000 - €7,000
ca. US$5,361 - US$7,505
Price realised:
€7,250
ca. US$7,773
Auction archive: Lot number 141

[Victor HUGO]. Juliette DROUET. Manuscrit…

Estimate
€5,000 - €7,000
ca. US$5,361 - US$7,505
Price realised:
€7,250
ca. US$7,773
Beschreibung:

[Victor HUGO]. Juliette DROUET. Manuscrit autographe, [Guernesey juillet-août 1878] ; 25 pages grand in-fol. sur papier bleuté (un béquet ajouté à la dernière page avec petit manque ; quelques bords effrangés avec quelques légers manques) ; en espagnol et en français. Document exceptionnel où Juliette Drouet relève dans les carnets intimes de Victor Hugo les preuves de son infidélité, et des ébats érotiques du poète avec Blanche Lanvin, dont la découverte provoquera une violente rupture entre Juliette et Victor. Juliette Drouet a fait ici un relevé minutieux des notations secrètes notées par Hugo en espagnol (quelques-unes en latin), avec leur traduction en regard ; d’avril 1872 à septembre 1873, elles concernent toutes Blanche Lanvin, la femme de chambre, puis copiste, devenue maîtresse, le dernier grand amour du poète, et selon Juliette, « la créature qui a détruit mon bonheur, ce qui ne compte pas, mais plus que cela, hélas ! hélas ! peut-être le plus grand génie du monde ». Il est question pour la première fois de ce document dans la lettre de Juliette à son neveu Louis Koch (Guernesey, 17 juillet 1878), que nous venons de citer ; elle veut lui envoyer, pour le faire traduire, « le relevé pendant deux ans de phrases en espagnol, écrites jour à jour dans des calepins soigneusement datés et circonstanciés », qu’elle vient de finir de copier ; mais elle décide de le traduire elle-même : le 21 juillet, elle réclame un « vocabulaire français-espagnol », dont elle accuse réception le 28. Sa connaissance de la liaison entre Hugo et Blanche avait déjà provoqué la fugue de Juliette vers la Belgique, en septembre 1873. Cette nouvelle enquête l’occupera encore des mois. (Voir Juliette Drouet, Lettres familiales, éd. G. Pouchain, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, [2001], pp. 394 sqq.)] Juliette a copié sur de grandes pages, divisées en deux colonnes (« Texte » et « Traduction ») quelque 220 inscriptions de ces calepins, dont l’importance varie, de quelques mots à plusieurs lignes. Y sont consignés de petits gestes érotiques, la réception de lettres, des paroles, des sorties et promenades à Guernesey, aussi bien que les règles de la jeune femme (« Aristote »), puis son départ pour Paris, un retour clandestin, et le départ de Hugo et Juliette pour Paris, où la liaison continue, non sans péripéties. Blanche est désignée par son prénom, ou les pseudonymes, « Alba » et « Héberthe », ou encore, une initiale. La première note de Juliette marque l’embauche de Blanche : « entrée le 7 avril 72 ». Les dernières, des 24 [et 26] septembre 1873, figurent sur un fragment de papier rapporté. L’ultime ligne nomme la mère adoptive de Blanche, et le nom de Mme Lanvin est suivi des mots « empezado por Alba », que Juliette a traduits : « commencé pour Alba ». Nous ne pouvons citer que quelques extraits de ce document capital, qui témoigne d’un épisode dramatique dans la longue relation de Victor Hugo et Juliette Drouet ; nous mettons la traduction française entre crochets obliques . « Entrée le 7 avril 1872. / – 13 mai revenue avec Monsieur de la représentation de Ruy Blas avec Suzanne dans une calèche. en torse à minuit ». 15-17 septembre 1872. « 15 – 10a vez – las espaldos hermosas. / 16 – 11a vez. – ha hecho un nino. Se pecede vez. / 17 – 12a vez. Cada dia, algo mas. »… 21 décembre. « Sobre la boca de Alba »… 5 janvier 1873 (en français) : « Affliction faite involontairement. Prendre garde de ne pas affliger ce tendre cœur et cette grande âme »… 22-27 janvier : « 22 - por que el tiempo pasa, Alba crea que me burla de ella. / 26 – Alba b. dado. mano cogida. / 27 – Alba. Peligro. Aguardarse. No quiero malo para ella, ni para la questione mi corazon.

Auction archive: Lot number 141
Auction:
Datum:
26 Apr 2017
Auction house:
La Maison de Vente Ader
3, rue Favart
75002 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 53407710
+33 (0)1 53407720
Beschreibung:

[Victor HUGO]. Juliette DROUET. Manuscrit autographe, [Guernesey juillet-août 1878] ; 25 pages grand in-fol. sur papier bleuté (un béquet ajouté à la dernière page avec petit manque ; quelques bords effrangés avec quelques légers manques) ; en espagnol et en français. Document exceptionnel où Juliette Drouet relève dans les carnets intimes de Victor Hugo les preuves de son infidélité, et des ébats érotiques du poète avec Blanche Lanvin, dont la découverte provoquera une violente rupture entre Juliette et Victor. Juliette Drouet a fait ici un relevé minutieux des notations secrètes notées par Hugo en espagnol (quelques-unes en latin), avec leur traduction en regard ; d’avril 1872 à septembre 1873, elles concernent toutes Blanche Lanvin, la femme de chambre, puis copiste, devenue maîtresse, le dernier grand amour du poète, et selon Juliette, « la créature qui a détruit mon bonheur, ce qui ne compte pas, mais plus que cela, hélas ! hélas ! peut-être le plus grand génie du monde ». Il est question pour la première fois de ce document dans la lettre de Juliette à son neveu Louis Koch (Guernesey, 17 juillet 1878), que nous venons de citer ; elle veut lui envoyer, pour le faire traduire, « le relevé pendant deux ans de phrases en espagnol, écrites jour à jour dans des calepins soigneusement datés et circonstanciés », qu’elle vient de finir de copier ; mais elle décide de le traduire elle-même : le 21 juillet, elle réclame un « vocabulaire français-espagnol », dont elle accuse réception le 28. Sa connaissance de la liaison entre Hugo et Blanche avait déjà provoqué la fugue de Juliette vers la Belgique, en septembre 1873. Cette nouvelle enquête l’occupera encore des mois. (Voir Juliette Drouet, Lettres familiales, éd. G. Pouchain, Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, [2001], pp. 394 sqq.)] Juliette a copié sur de grandes pages, divisées en deux colonnes (« Texte » et « Traduction ») quelque 220 inscriptions de ces calepins, dont l’importance varie, de quelques mots à plusieurs lignes. Y sont consignés de petits gestes érotiques, la réception de lettres, des paroles, des sorties et promenades à Guernesey, aussi bien que les règles de la jeune femme (« Aristote »), puis son départ pour Paris, un retour clandestin, et le départ de Hugo et Juliette pour Paris, où la liaison continue, non sans péripéties. Blanche est désignée par son prénom, ou les pseudonymes, « Alba » et « Héberthe », ou encore, une initiale. La première note de Juliette marque l’embauche de Blanche : « entrée le 7 avril 72 ». Les dernières, des 24 [et 26] septembre 1873, figurent sur un fragment de papier rapporté. L’ultime ligne nomme la mère adoptive de Blanche, et le nom de Mme Lanvin est suivi des mots « empezado por Alba », que Juliette a traduits : « commencé pour Alba ». Nous ne pouvons citer que quelques extraits de ce document capital, qui témoigne d’un épisode dramatique dans la longue relation de Victor Hugo et Juliette Drouet ; nous mettons la traduction française entre crochets obliques . « Entrée le 7 avril 1872. / – 13 mai revenue avec Monsieur de la représentation de Ruy Blas avec Suzanne dans une calèche. en torse à minuit ». 15-17 septembre 1872. « 15 – 10a vez – las espaldos hermosas. / 16 – 11a vez. – ha hecho un nino. Se pecede vez. / 17 – 12a vez. Cada dia, algo mas. »… 21 décembre. « Sobre la boca de Alba »… 5 janvier 1873 (en français) : « Affliction faite involontairement. Prendre garde de ne pas affliger ce tendre cœur et cette grande âme »… 22-27 janvier : « 22 - por que el tiempo pasa, Alba crea que me burla de ella. / 26 – Alba b. dado. mano cogida. / 27 – Alba. Peligro. Aguardarse. No quiero malo para ella, ni para la questione mi corazon.

Auction archive: Lot number 141
Auction:
Datum:
26 Apr 2017
Auction house:
La Maison de Vente Ader
3, rue Favart
75002 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 53407710
+33 (0)1 53407720
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert