Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 47

1961 Austin Healey Sprite Mk.I FrogEye

Estimate
CHF27,000 - CHF32,000
ca. US$27,915 - US$33,085
Price realised:
n. a.
Auction archive: Lot number 47

1961 Austin Healey Sprite Mk.I FrogEye

Estimate
CHF27,000 - CHF32,000
ca. US$27,915 - US$33,085
Price realised:
n. a.
Beschreibung:

1961 Austin Healey Sprite Mk.I FrogEye #gallery-2 { margin:auto; } #gallery-2 .gallery-item { float:left; margin-top:10px; text-align:center; width:33%; } #gallery-2 img { border:2px solid #cfcfcf; } #gallery-2 .gallery-caption { margin-left:0; } Née du coup de crayon de Léonard Lord et Donald Healey, l’idée de la Sprite se verra associée à BMC, fabriquant de la Mini, pour créer la marque Austin Healey. La Sprite représente un retour à l’essentiel de l’automobile-plaisir, avec un cahier des charges très léger et surtout la recherche d’un coût de production très faible afin de pouvoir la commercialiser à un prix bas. Ce sont justement ces recherches de faible coût de production qui en feront un véhicule si atypique. Prévue pour recevoir des phares escamotables, malheureusement trop coûteux, le roadster de 3,5m de long et si dépouillé se verra équipé de ses phares ronds lui donnant ce style aujourd’hui si connu et lui valant très vite le surnom de « Frogeye ». Produite de 1958 à 1960, la Sprite MkI sera immédiatement plébiscitée et près de 50’000 exemplaires sortiront des usines de avant la fin de la production de la MkI en 1960. Cette véritable réussite fut possible grâce à la fois à son prix très faible permettant à tout type de client de pouvoir en devenir propriétaire, mais également à un caractère bien trempé. Bien que son développement fut fait à faible coût, le comportement ne fut en rien laissé de côté, ce fut plutôt l’équipement qui fut revu à la baisse. En effet, le petit Roadster Anglais se veut dépouillé à l’extrême. Aucune poignée de portes extérieures, une absence d’ouvrant pour la malle arrière, ou encore une absence de vitre. Equipée d’un petit 4 cylindres développant 43 chevaux, sur le papier la Sprite n’a rien d’exceptionnel, mais grâce à un dépouillement du véhicule lui permettant d’afficher un poids de 650 kilos, les 43 chevaux se trouvent finalement à l’aise pour offrir des sensations très intéressantes, le tout rendu également possible par la position de conduite située très proche du sol et par l’aménagement de l’habitacle, étriqué, dans lequel le conducteur se trouvera littéralement engoncé. Après 1960, de nouvelles séries de la Sprite seront présentées et toujours aussi bien accueillies par le public, bien que leur design soit plus raisonnable. Le modèle proposé est une Sprite Mark I, une véritable « FrogEye » dont la première mise en circulation fut effective le 26 Mai 1961 . Cette dernière est d’origine anglaise et conservée dans sa version RHD par choix du propriétaire actuel, collectionneur passionné de véhicules britanniques, qui est allé la chercher directement en Angleterre après plusieurs années à rechercher le modèle parfait. Il en fit l’acquisition en 1997 et sa carte d’identité FIVA atteste d’un import en Suisse le 25 Octobre 1997 par le propriétaire actuel. Notre petite FrogEye a bénéficié avant son achat par le propriétaire actuel d’une totale restauration en « body-off », consultable sur un dossier photos, datant donc de plus de 20 ans. Conservée avec amour durant ces dernières 20 années, cette Austin-Healey présente une magnifique patine et l’ensemble de ses éléments mécaniques et esthétiques sont dans un état remarquable. Disposant de vitres, capote et couvre tonneau, notre Sprite est donc proposée complète et avec l’ensemble des éléments de confort que l’on pouvait trouver à l’époque. Un long essai routier sur les routes vaudoises a permis de se rendre compte de son très bon comportement. La voiture file telle une petite bombe, enroulant les virages les uns après les autres et son assise sur la route est sans faille. Equipée de ses 4 freins à tambours et non pas d’up-grade à disques, la voiture nous offre de véritables sensations de conduite d’époque, tout comme la boîte non synchronisée à 4 rapports, très bien guidée et si agréable à manier de la main gauche. Beaucoup de documents tels que son V5 Anglais d’époque, son « test certificate » ainsi que sa carte d’identit

Auction archive: Lot number 47
Auction:
Datum:
16 Sep 2018
Auction house:
Galartis - HÔTEL DES VENTES
Bois-Genoud 1
1023 Crissier/Lausanne
Switzerland
[email protected]
+41 (0)21 6952525
+41 (0)21 6952520
Beschreibung:

1961 Austin Healey Sprite Mk.I FrogEye #gallery-2 { margin:auto; } #gallery-2 .gallery-item { float:left; margin-top:10px; text-align:center; width:33%; } #gallery-2 img { border:2px solid #cfcfcf; } #gallery-2 .gallery-caption { margin-left:0; } Née du coup de crayon de Léonard Lord et Donald Healey, l’idée de la Sprite se verra associée à BMC, fabriquant de la Mini, pour créer la marque Austin Healey. La Sprite représente un retour à l’essentiel de l’automobile-plaisir, avec un cahier des charges très léger et surtout la recherche d’un coût de production très faible afin de pouvoir la commercialiser à un prix bas. Ce sont justement ces recherches de faible coût de production qui en feront un véhicule si atypique. Prévue pour recevoir des phares escamotables, malheureusement trop coûteux, le roadster de 3,5m de long et si dépouillé se verra équipé de ses phares ronds lui donnant ce style aujourd’hui si connu et lui valant très vite le surnom de « Frogeye ». Produite de 1958 à 1960, la Sprite MkI sera immédiatement plébiscitée et près de 50’000 exemplaires sortiront des usines de avant la fin de la production de la MkI en 1960. Cette véritable réussite fut possible grâce à la fois à son prix très faible permettant à tout type de client de pouvoir en devenir propriétaire, mais également à un caractère bien trempé. Bien que son développement fut fait à faible coût, le comportement ne fut en rien laissé de côté, ce fut plutôt l’équipement qui fut revu à la baisse. En effet, le petit Roadster Anglais se veut dépouillé à l’extrême. Aucune poignée de portes extérieures, une absence d’ouvrant pour la malle arrière, ou encore une absence de vitre. Equipée d’un petit 4 cylindres développant 43 chevaux, sur le papier la Sprite n’a rien d’exceptionnel, mais grâce à un dépouillement du véhicule lui permettant d’afficher un poids de 650 kilos, les 43 chevaux se trouvent finalement à l’aise pour offrir des sensations très intéressantes, le tout rendu également possible par la position de conduite située très proche du sol et par l’aménagement de l’habitacle, étriqué, dans lequel le conducteur se trouvera littéralement engoncé. Après 1960, de nouvelles séries de la Sprite seront présentées et toujours aussi bien accueillies par le public, bien que leur design soit plus raisonnable. Le modèle proposé est une Sprite Mark I, une véritable « FrogEye » dont la première mise en circulation fut effective le 26 Mai 1961 . Cette dernière est d’origine anglaise et conservée dans sa version RHD par choix du propriétaire actuel, collectionneur passionné de véhicules britanniques, qui est allé la chercher directement en Angleterre après plusieurs années à rechercher le modèle parfait. Il en fit l’acquisition en 1997 et sa carte d’identité FIVA atteste d’un import en Suisse le 25 Octobre 1997 par le propriétaire actuel. Notre petite FrogEye a bénéficié avant son achat par le propriétaire actuel d’une totale restauration en « body-off », consultable sur un dossier photos, datant donc de plus de 20 ans. Conservée avec amour durant ces dernières 20 années, cette Austin-Healey présente une magnifique patine et l’ensemble de ses éléments mécaniques et esthétiques sont dans un état remarquable. Disposant de vitres, capote et couvre tonneau, notre Sprite est donc proposée complète et avec l’ensemble des éléments de confort que l’on pouvait trouver à l’époque. Un long essai routier sur les routes vaudoises a permis de se rendre compte de son très bon comportement. La voiture file telle une petite bombe, enroulant les virages les uns après les autres et son assise sur la route est sans faille. Equipée de ses 4 freins à tambours et non pas d’up-grade à disques, la voiture nous offre de véritables sensations de conduite d’époque, tout comme la boîte non synchronisée à 4 rapports, très bien guidée et si agréable à manier de la main gauche. Beaucoup de documents tels que son V5 Anglais d’époque, son « test certificate » ainsi que sa carte d’identit

Auction archive: Lot number 47
Auction:
Datum:
16 Sep 2018
Auction house:
Galartis - HÔTEL DES VENTES
Bois-Genoud 1
1023 Crissier/Lausanne
Switzerland
[email protected]
+41 (0)21 6952525
+41 (0)21 6952520
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert