Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 16

Jean-Émile LABOUREUR

Estimate
€4,000 - €5,000
ca. US$4,311 - US$5,389
Price realised:
€4,000
ca. US$4,311
Auction archive: Lot number 16

Jean-Émile LABOUREUR

Estimate
€4,000 - €5,000
ca. US$4,311 - US$5,389
Price realised:
€4,000
ca. US$4,311
Beschreibung:

2 Cahiers et 12 carnets autographes, 1898-1943; 2 cahiers petit in-4 (environ 133 pages), et 12 carnets petit in-8 (730 pages, 11 carnets toilés), plus ff. blancs (qqs petits défauts et réparations).{BR} Précieux inventaire par l'artiste de son œuvre gravé, comportant des précisions sur les états, tirages et formats, mais aussi sur les galeristes, acquéreurs, commanditaires, Salons et ventes publiques, et sur le destin des pierres, cuivres et bois (effacés, rayés, détruits...). Il comprend des gravures individuelles, séries, cartes de vœux, ex-libris, vignettes et illustrations de librairie. Laboureur commença cet inventaire à l'âge de 21 ans, et prit soin de le mettre à jour ultérieurement. Manque à cette série le carnet V (1918-1919). Quelques notes ont été portées postérieurement par sa veuve Suzanne Laboureur.{BR} * Cahier moleskine noire (pag. 1-53), 1898-1903 (avec des notes postérieures). Inventaire tenu systématiquement à partir de la gravure «Le Bal (Bullier) (H 22,5 cm x L 29 cm) bois en noir» présentée au Salon de 1898, tirage «limité à 60 épreuves numérotées de 1 à 60», avec dates, nombre et numérotation des tirages successifs (31 juillet 1898: 16 épr. 1-16, mars 1904: 2 épr. sur japon 17-18, novembre 1919: 10 épr. 11-20, novembre 1921: 30 épr. 30-60)... Outre ces détails, Laboureur note les papiers utilisés pour certaines épreuves, le détail des épreuves d'essai et d'état, le nom des imprimeurs (quand il ne tire pas lui-même); quelquefois, il fait un petit croquis de la planche: ainsi pour deux bois de 1898 (Jeune enfant et sa bonne, Paysage le cimetière); il indique également l'effacement de la pierre, la destruction de la planche ou la rayure du cuivre; dans les carnets ultérieurs, il notera également en regard des titres les épreuves passées dans des ventes… Les contreplats du cahier sont recouverts des coordonnées de fournisseurs (cuivre, zinc, huiles et encres), d'imprimeurs et de divers correspondants en France et en Allemagne. À la fin du cahier, Laboureur a dressé un répertoire de galeristes (une vingtaine à Paris, Leipzig, Dresde, Munich, Vienne, etc.) et de particuliers (près de 100 en Amérique, en France et en Allemagne). Il a également commencé un catalogue de gravures, peintures et aquarelles; avec des listes d'envois aux Salons, dépôts chez des galeristes, avec des indications de prix et de remises. On relève quelques croquis marginaux de fantaisie.{BR} * Cahier damier noir et blanc (pag. 1-69), 1904-1910 (mis à jour jusqu'en 1928). Inventaire à partir de la planche Le Bar, «bois au canif – en couleurs – quelques épreuves d'essai», août 1904; jusqu'à Old Bond Street, Novembre 1910, «Bois au canif tirage à 30 épreuves. 2 épreuves (nos 1 et 2 Japon». À la fin du cahier, répertoire de ses peintures de 1898 à 1907, et envois aux Salons en 1907.{BR} * «Eaux-fortes 1906-1907-1908» (sur 33 p.), 1906-1909 (mis à jour jusqu'en 1928). De Maisons dans les dunes. Nlle Écosse, «eau-forte – cuivre […] tirage limité à 30 épreuves – (10f)», 1906, jusqu'à New York Stock Exchange, tirage 35 épreuves, 1910, «Octobre. Premier état. 4 épreuves d'essai […] Novembre deuxième état»…{BR} I «Suite de la nomenclature mcmix–mcmx–mcmxi» (pag. 1-46), 1909-1911 (mis à jour jusqu'en 1928; cachet à son chiffre au premier f.). D'Usines Jones et Laughlin. Pittsburgh, 1909, «deux épreuves (planche ?) (tirages de 1906)», jusqu'au détail des Instantanés, «suite de 6 nus dessinés et gravés sur bois par J.E.L.», novembre-décembre 1911. L'entrée pour Les Mimes d'Hérondas, «suite de huit bois au burin» de 1910, donne aussi la distribution des exemplaires: Lotz-Brissonneau, Doucet, J. Claretie, A. Pageot, Musée de Nantes, P. Quillard...{BR} II «Suite de la nomenclature mcmxi–mcmxii–mcmxiii» (pag. 1-46), 1911-1913 (mis à jour jusqu'en 1927). Du bois Le Miroir ovale en novembre 1911, au Policeman en juillet 1913. On relève une commande par l'État en 1913: Le Rond-point des Champs-Élysées, eau-forte qui connaît 5 états (juin 1913-mai 1914).{BR}

Auction archive: Lot number 16
Auction:
Datum:
14 Apr 2015
Auction house:
La Maison de Vente Ader
3, rue Favart
75002 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 53407710
+33 (0)1 53407720
Beschreibung:

2 Cahiers et 12 carnets autographes, 1898-1943; 2 cahiers petit in-4 (environ 133 pages), et 12 carnets petit in-8 (730 pages, 11 carnets toilés), plus ff. blancs (qqs petits défauts et réparations).{BR} Précieux inventaire par l'artiste de son œuvre gravé, comportant des précisions sur les états, tirages et formats, mais aussi sur les galeristes, acquéreurs, commanditaires, Salons et ventes publiques, et sur le destin des pierres, cuivres et bois (effacés, rayés, détruits...). Il comprend des gravures individuelles, séries, cartes de vœux, ex-libris, vignettes et illustrations de librairie. Laboureur commença cet inventaire à l'âge de 21 ans, et prit soin de le mettre à jour ultérieurement. Manque à cette série le carnet V (1918-1919). Quelques notes ont été portées postérieurement par sa veuve Suzanne Laboureur.{BR} * Cahier moleskine noire (pag. 1-53), 1898-1903 (avec des notes postérieures). Inventaire tenu systématiquement à partir de la gravure «Le Bal (Bullier) (H 22,5 cm x L 29 cm) bois en noir» présentée au Salon de 1898, tirage «limité à 60 épreuves numérotées de 1 à 60», avec dates, nombre et numérotation des tirages successifs (31 juillet 1898: 16 épr. 1-16, mars 1904: 2 épr. sur japon 17-18, novembre 1919: 10 épr. 11-20, novembre 1921: 30 épr. 30-60)... Outre ces détails, Laboureur note les papiers utilisés pour certaines épreuves, le détail des épreuves d'essai et d'état, le nom des imprimeurs (quand il ne tire pas lui-même); quelquefois, il fait un petit croquis de la planche: ainsi pour deux bois de 1898 (Jeune enfant et sa bonne, Paysage le cimetière); il indique également l'effacement de la pierre, la destruction de la planche ou la rayure du cuivre; dans les carnets ultérieurs, il notera également en regard des titres les épreuves passées dans des ventes… Les contreplats du cahier sont recouverts des coordonnées de fournisseurs (cuivre, zinc, huiles et encres), d'imprimeurs et de divers correspondants en France et en Allemagne. À la fin du cahier, Laboureur a dressé un répertoire de galeristes (une vingtaine à Paris, Leipzig, Dresde, Munich, Vienne, etc.) et de particuliers (près de 100 en Amérique, en France et en Allemagne). Il a également commencé un catalogue de gravures, peintures et aquarelles; avec des listes d'envois aux Salons, dépôts chez des galeristes, avec des indications de prix et de remises. On relève quelques croquis marginaux de fantaisie.{BR} * Cahier damier noir et blanc (pag. 1-69), 1904-1910 (mis à jour jusqu'en 1928). Inventaire à partir de la planche Le Bar, «bois au canif – en couleurs – quelques épreuves d'essai», août 1904; jusqu'à Old Bond Street, Novembre 1910, «Bois au canif tirage à 30 épreuves. 2 épreuves (nos 1 et 2 Japon». À la fin du cahier, répertoire de ses peintures de 1898 à 1907, et envois aux Salons en 1907.{BR} * «Eaux-fortes 1906-1907-1908» (sur 33 p.), 1906-1909 (mis à jour jusqu'en 1928). De Maisons dans les dunes. Nlle Écosse, «eau-forte – cuivre […] tirage limité à 30 épreuves – (10f)», 1906, jusqu'à New York Stock Exchange, tirage 35 épreuves, 1910, «Octobre. Premier état. 4 épreuves d'essai […] Novembre deuxième état»…{BR} I «Suite de la nomenclature mcmix–mcmx–mcmxi» (pag. 1-46), 1909-1911 (mis à jour jusqu'en 1928; cachet à son chiffre au premier f.). D'Usines Jones et Laughlin. Pittsburgh, 1909, «deux épreuves (planche ?) (tirages de 1906)», jusqu'au détail des Instantanés, «suite de 6 nus dessinés et gravés sur bois par J.E.L.», novembre-décembre 1911. L'entrée pour Les Mimes d'Hérondas, «suite de huit bois au burin» de 1910, donne aussi la distribution des exemplaires: Lotz-Brissonneau, Doucet, J. Claretie, A. Pageot, Musée de Nantes, P. Quillard...{BR} II «Suite de la nomenclature mcmxi–mcmxii–mcmxiii» (pag. 1-46), 1911-1913 (mis à jour jusqu'en 1927). Du bois Le Miroir ovale en novembre 1911, au Policeman en juillet 1913. On relève une commande par l'État en 1913: Le Rond-point des Champs-Élysées, eau-forte qui connaît 5 états (juin 1913-mai 1914).{BR}

Auction archive: Lot number 16
Auction:
Datum:
14 Apr 2015
Auction house:
La Maison de Vente Ader
3, rue Favart
75002 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 53407710
+33 (0)1 53407720
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert