Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 16

Lettre autographe signée au régisseur de son domaine de Mazan, François Ripert. [Paris

Estimate
€2,000 - €2,500
ca. US$2,632 - US$3,290
Price realised:
€5,100
ca. US$6,712
Auction archive: Lot number 16

Lettre autographe signée au régisseur de son domaine de Mazan, François Ripert. [Paris

Estimate
€2,000 - €2,500
ca. US$2,632 - US$3,290
Price realised:
€5,100
ca. US$6,712
Beschreibung:

Lettre autographe signée au régisseur de son domaine de Mazan, François Ripert. [Paris], 11 novembre 1791. 2 pp. in-4, adresse au dos. Très belle lettre évoquant Jacques-André-Langlois, ancien valet de sade ayant assisté à ses crimes. Il avait notamment participé à l'affaire d'Arcueil-Cachan en 1768: il avait été envoyé chercher des prostituées, et avait été présent dans la maison où Rose Keller avait été molestée, courant même après elle pour tenter de la faire revenir quand elle s'était échappée. «je vous suis bien obligé... de tout ce que vous me mandés relativement à langlois, tous les éclaircissemens que vous me donnés me prouvent qu'il est très possible que ce pauvre garçon vieux et infirme ait pu peut-être se plaindre quelquefois sans fondement; je ne vous en prie pas moins d'avoir toutes sortes d'égards pour lui. Je crois bien que votre municipalité [de Mazan] a dû renoncer au projet fou de me faire reconstruire ses Murailles [Sade était l'un des deux seigneurs de Mazan]; elle agissait dans ce procédé contre un décret formel, et muni de ce décret j'aurois bien su la mettre à la raison; ce qu'elle a de mieux à faire pour son honneur est de ne plus parler de cette extravagance-là. Je ne doute nullement que les circonstances actuelles n'ayent rendue votre administration difficile, aussi ma reconnaissance en est-elle plus grande, mon cher Ripert Mais il n'en est pas moins vrai que vous jouissés sans nulle augmentation du prix de ma ferme depuis bien longtemps, et que je suis bien sûr que votre honêteté, même quand le calme sera rétabli, vous engagera à m'en offrir davantage. ce Louis que je donne à langlois est pour les ettrennes prochaines, mais je vous prie de lui faire avoir six grosses serviettes, et deux paire de gros draps, bons, et bien forts, afin qu'il en ait pour sa vie, étant impossible que ce malheureux faisant son petit ménage au château puisse se passer de ce menu linge. Je compte être en Provence sans faute au mois de mai prochain...quant à la succession de Md de Villeneuve qu'elle veut bien, dit-elle, me promettre pour me dédommager de ce que mes enfans et moi perdons aux ridicules dispositions de Md de Raousset [la tante de Sade Henriette-Victoire de Martignan, marquise de Villeneuve, et Pauline de Raousset, fille de madame de Villeneuve et donc cousine de Sade], je réponds à cela que ma chère tante ne me donnera jamais rien qui puisse me dédommager de sa perte, que j'aime mieux sa vie et sa santé que tous les biens qu'elle pourrait me faire, parce que je lui suis extrêmement attaché; qu'elle a, j'espère, encor d'assés longues années à vivre avant que de penser à son testament, et que malgré toute sa brave volonté, il en sera de sa succession comme de celles de tous mes parens... comme de celle de M. L'abbé, de M. le commandeur &c. dont je n'ai eu et n'aurai Jamais un sol. Il n'en est pas moins vrai que j'en aurai la plus extrême reconnaissance à ceux qui, lorsque ma tante leur parle de moi, me maintiendront dans son souvenir, mais que je ne veux point du tout qu'on lui en parle les premiers, ni qu'on la tracasse sur un objet pour lequel je la prie de ne jamais consulter que son coeur. Je suis, mon cher Ripert, avec tous les sentimens possible, et pour vous et pour votre chère famille, votre obéissant serviteur et ami de Sade... ne donnés mon adresse à personne, je vous en supplie.» Durant cet automne 1791, Justine ou les malheurs de la vertu paraissait, aline et Valcourt s'imprimait, et le comte oxtiern ou les effets du libertinage se jouait au Théâtre-Molière le 22 octobre et le 4 novembre, provoquant un scandale en raison du caractère sadique du personnage principal.

Auction archive: Lot number 16
Auction:
Datum:
13 Apr 2012
Auction house:
Beaussant Lefèvre
32 rue Drouot
75009 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 47704000
+33 (0)1 47706240
Beschreibung:

Lettre autographe signée au régisseur de son domaine de Mazan, François Ripert. [Paris], 11 novembre 1791. 2 pp. in-4, adresse au dos. Très belle lettre évoquant Jacques-André-Langlois, ancien valet de sade ayant assisté à ses crimes. Il avait notamment participé à l'affaire d'Arcueil-Cachan en 1768: il avait été envoyé chercher des prostituées, et avait été présent dans la maison où Rose Keller avait été molestée, courant même après elle pour tenter de la faire revenir quand elle s'était échappée. «je vous suis bien obligé... de tout ce que vous me mandés relativement à langlois, tous les éclaircissemens que vous me donnés me prouvent qu'il est très possible que ce pauvre garçon vieux et infirme ait pu peut-être se plaindre quelquefois sans fondement; je ne vous en prie pas moins d'avoir toutes sortes d'égards pour lui. Je crois bien que votre municipalité [de Mazan] a dû renoncer au projet fou de me faire reconstruire ses Murailles [Sade était l'un des deux seigneurs de Mazan]; elle agissait dans ce procédé contre un décret formel, et muni de ce décret j'aurois bien su la mettre à la raison; ce qu'elle a de mieux à faire pour son honneur est de ne plus parler de cette extravagance-là. Je ne doute nullement que les circonstances actuelles n'ayent rendue votre administration difficile, aussi ma reconnaissance en est-elle plus grande, mon cher Ripert Mais il n'en est pas moins vrai que vous jouissés sans nulle augmentation du prix de ma ferme depuis bien longtemps, et que je suis bien sûr que votre honêteté, même quand le calme sera rétabli, vous engagera à m'en offrir davantage. ce Louis que je donne à langlois est pour les ettrennes prochaines, mais je vous prie de lui faire avoir six grosses serviettes, et deux paire de gros draps, bons, et bien forts, afin qu'il en ait pour sa vie, étant impossible que ce malheureux faisant son petit ménage au château puisse se passer de ce menu linge. Je compte être en Provence sans faute au mois de mai prochain...quant à la succession de Md de Villeneuve qu'elle veut bien, dit-elle, me promettre pour me dédommager de ce que mes enfans et moi perdons aux ridicules dispositions de Md de Raousset [la tante de Sade Henriette-Victoire de Martignan, marquise de Villeneuve, et Pauline de Raousset, fille de madame de Villeneuve et donc cousine de Sade], je réponds à cela que ma chère tante ne me donnera jamais rien qui puisse me dédommager de sa perte, que j'aime mieux sa vie et sa santé que tous les biens qu'elle pourrait me faire, parce que je lui suis extrêmement attaché; qu'elle a, j'espère, encor d'assés longues années à vivre avant que de penser à son testament, et que malgré toute sa brave volonté, il en sera de sa succession comme de celles de tous mes parens... comme de celle de M. L'abbé, de M. le commandeur &c. dont je n'ai eu et n'aurai Jamais un sol. Il n'en est pas moins vrai que j'en aurai la plus extrême reconnaissance à ceux qui, lorsque ma tante leur parle de moi, me maintiendront dans son souvenir, mais que je ne veux point du tout qu'on lui en parle les premiers, ni qu'on la tracasse sur un objet pour lequel je la prie de ne jamais consulter que son coeur. Je suis, mon cher Ripert, avec tous les sentimens possible, et pour vous et pour votre chère famille, votre obéissant serviteur et ami de Sade... ne donnés mon adresse à personne, je vous en supplie.» Durant cet automne 1791, Justine ou les malheurs de la vertu paraissait, aline et Valcourt s'imprimait, et le comte oxtiern ou les effets du libertinage se jouait au Théâtre-Molière le 22 octobre et le 4 novembre, provoquant un scandale en raison du caractère sadique du personnage principal.

Auction archive: Lot number 16
Auction:
Datum:
13 Apr 2012
Auction house:
Beaussant Lefèvre
32 rue Drouot
75009 Paris
France
[email protected]
+33 (0)1 47704000
+33 (0)1 47706240
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert