Premium pages left without account:

Auction archive: Lot number 74

MARQUET (Albert). 6 missives autographes sign�...

Estimate
n. a.
Price realised:
€2,500
ca. US$2,914
Auction archive: Lot number 74

MARQUET (Albert). 6 missives autographes sign�...

Estimate
n. a.
Price realised:
€2,500
ca. US$2,914
Beschreibung:

MARQUET (Albert). 6 missives autographes signées, soit 5 lettres et une carte. 1913-1921 et s.d. Marquet africain. Artiste voyageur fasciné par la lumière de Méditerranée, Albert Marquet fit de fréquents séjours en Afrique du Nord, notamment les hivers à partir de 1920 quand Élie Faure le lui conseilla pour raisons médicales. Il vint ainsi deux fois au Maroc, en 1911 et 1913, deux fois en Tunisie, en 1923 et 1926, et surtout douze fois en Algérie, en 1920, 1921, 1922, 1924, 1925, 1927, 1929, 1932, 1934, 1937, 1939 et de 1940 à 1945. – Villa de France à Tanger, 16 août 1913. « Excusez-moi de n'avoir pas plus tôt répondu à votre lettre mais j'étais assez embarrassé pour le faire. Je suis déjà depuis quelque temps à Tanger et tout ce que je fais et tout ce que je vois est assez loin de Dostoïevsky. Je crois quand même que le grand désir que j'ai de vous être agréable me fera faire votre petit dessin, je vous l'enverrai dans les premiers jours d'octobre... » - Tanger, 2 octobre 1913. « Je reviens d'un voyage dans le sud du Maroc et dans les péripéties assez mouvementées de ce voyage il ne m'a pas été possible de songer au dessin que je vous avais promis. Je pars demain pour la France et ne vois pas la possibilité de faire avant mon arrivée à Paris un dessin qui puisse être digne de votre livre. Je serai chez moi dans le courant d'octobre ; s'il n'est pas trop tard, je ferai mon possible pour vous donner quelque chose, sinon j'espère bien que l'occasion se trouvera bientôt de vous montrer toute la bonne volonté et tout le désir que j'ai de vous être agréable... » Sur papier à en-tête imprimé du « Grand café de la Bourse » à Tanger. – Alger, 26 janvier 1920. « Il fait un temps merveilleux à Alger. J'y vois de bien belles choses et je pense y travailler. Amitiés... » Sur une carte postale portant, au recto, une vue photographique du port d'Alger. – Alger, [14 mai 1921]. « Je rentre d'un magnifique voyage dans le Sud algérien et trouve vos deux livres. Je suis ravi que vous ayez pensé à moi et vous en remercie bien sincèrement. Ils vont charmer les longues heures du voyage, je m'embarque ces jours-ci pour la France et, après un petit séjour à Marseille, j'irai voir le quai St‑Michel. Si cela ne vous dérange pas trop, je pourrai vous y montrer les quelques petites choses que je rapporte de mon voyage... » – La Goulette [près de Tunis], « 31 mars ». « Je n'ai pas assez mauvais caractère pour me vexer d'une critique même si elle me paraît juste. Si j'avais cru sentir un refroidissement de votre amitié, c'est parce que dans une exposition où je vous avais rencontré, malgré mon insistance, vous n'aviez voulu me faire ni de loin ni de près aucun signe de reconnaissance. Votre lettre vient heureusement mettre tout au point. Cela me fait grand plaisir car si je tiens beaucoup à votre appréciation artistique, je tiens surtout à votre affection. Je travaille en ce moment en Tunisie à La Goulette, un endroit très beau et une population abominable. Je serai à paris vers la fin mai et j'espère avoir le plaisir de vous voir et de vous montrer mes nouvelles productions... » – [Paris], s.d., « Rentré depuis peu de temps, j'espère avoir, pendant mon court séjour à Paris, le plaisir de vous voir souvent. J'expose chez Druet une quantité de toiles africaines et je serai heureux si elles pouvaient vous plaire... »

Auction archive: Lot number 74
Auction:
Datum:
30 Oct 2017
Auction house:
Alde
1 rue de Fleurus
75006 Paris
France
[email protected]
+ 33 (0)1 45 49 09 24
+ 33 (0)1 45490930
Beschreibung:

MARQUET (Albert). 6 missives autographes signées, soit 5 lettres et une carte. 1913-1921 et s.d. Marquet africain. Artiste voyageur fasciné par la lumière de Méditerranée, Albert Marquet fit de fréquents séjours en Afrique du Nord, notamment les hivers à partir de 1920 quand Élie Faure le lui conseilla pour raisons médicales. Il vint ainsi deux fois au Maroc, en 1911 et 1913, deux fois en Tunisie, en 1923 et 1926, et surtout douze fois en Algérie, en 1920, 1921, 1922, 1924, 1925, 1927, 1929, 1932, 1934, 1937, 1939 et de 1940 à 1945. – Villa de France à Tanger, 16 août 1913. « Excusez-moi de n'avoir pas plus tôt répondu à votre lettre mais j'étais assez embarrassé pour le faire. Je suis déjà depuis quelque temps à Tanger et tout ce que je fais et tout ce que je vois est assez loin de Dostoïevsky. Je crois quand même que le grand désir que j'ai de vous être agréable me fera faire votre petit dessin, je vous l'enverrai dans les premiers jours d'octobre... » - Tanger, 2 octobre 1913. « Je reviens d'un voyage dans le sud du Maroc et dans les péripéties assez mouvementées de ce voyage il ne m'a pas été possible de songer au dessin que je vous avais promis. Je pars demain pour la France et ne vois pas la possibilité de faire avant mon arrivée à Paris un dessin qui puisse être digne de votre livre. Je serai chez moi dans le courant d'octobre ; s'il n'est pas trop tard, je ferai mon possible pour vous donner quelque chose, sinon j'espère bien que l'occasion se trouvera bientôt de vous montrer toute la bonne volonté et tout le désir que j'ai de vous être agréable... » Sur papier à en-tête imprimé du « Grand café de la Bourse » à Tanger. – Alger, 26 janvier 1920. « Il fait un temps merveilleux à Alger. J'y vois de bien belles choses et je pense y travailler. Amitiés... » Sur une carte postale portant, au recto, une vue photographique du port d'Alger. – Alger, [14 mai 1921]. « Je rentre d'un magnifique voyage dans le Sud algérien et trouve vos deux livres. Je suis ravi que vous ayez pensé à moi et vous en remercie bien sincèrement. Ils vont charmer les longues heures du voyage, je m'embarque ces jours-ci pour la France et, après un petit séjour à Marseille, j'irai voir le quai St‑Michel. Si cela ne vous dérange pas trop, je pourrai vous y montrer les quelques petites choses que je rapporte de mon voyage... » – La Goulette [près de Tunis], « 31 mars ». « Je n'ai pas assez mauvais caractère pour me vexer d'une critique même si elle me paraît juste. Si j'avais cru sentir un refroidissement de votre amitié, c'est parce que dans une exposition où je vous avais rencontré, malgré mon insistance, vous n'aviez voulu me faire ni de loin ni de près aucun signe de reconnaissance. Votre lettre vient heureusement mettre tout au point. Cela me fait grand plaisir car si je tiens beaucoup à votre appréciation artistique, je tiens surtout à votre affection. Je travaille en ce moment en Tunisie à La Goulette, un endroit très beau et une population abominable. Je serai à paris vers la fin mai et j'espère avoir le plaisir de vous voir et de vous montrer mes nouvelles productions... » – [Paris], s.d., « Rentré depuis peu de temps, j'espère avoir, pendant mon court séjour à Paris, le plaisir de vous voir souvent. J'expose chez Druet une quantité de toiles africaines et je serai heureux si elles pouvaient vous plaire... »

Auction archive: Lot number 74
Auction:
Datum:
30 Oct 2017
Auction house:
Alde
1 rue de Fleurus
75006 Paris
France
[email protected]
+ 33 (0)1 45 49 09 24
+ 33 (0)1 45490930
Try LotSearch

Try LotSearch and its premium features for 7 days - without any costs!

  • Search lots and bid
  • Price database and artist analysis
  • Alerts for your searches
Create an alert now!

Be notified automatically about new items in upcoming auctions.

Create an alert