Premium pages left without account:

Auction Pricedatabase

Auction: Vente Mobilier et objets d'art - 19 juin 2012
was auctioned on: 19 June 2012
Upcoming auctions Auction Pricedatabase

FAUTEUIL D'EPOQUE LOUIS XVI ATTRIBUE A GEORGES JACOB

Archive
Estimate: €0
Price realised:  €18,019
ca. US$22,571
Lot number 91, Views: 85

FAUTEUIL D'EPOQUE LOUIS XVI ATTRIBUE A GEORGES JACOB En acajou sculpté, le dossier et l'assise cannés, les supports d'accotoirs en forme de balustres à cannelures torses, reposant sur des pieds fuselés et cannelés à l'avant, en gaine cannelée à l'arrière et terminés par des roulettes Hauteur : 93 cm. (36 1/2 in.), Largeur : 66 cm. (26 in.) A LOUIS XVI MAHOGANY ARMCHAIR, ATTRIBUTED TO GEORGES JACOB Provenance : Probablement Jean-Antoine Houdon. Ancienne collection Demachy. Ancienne collection Levis Mirepoix. C'est sur ce fauteuil que Jean-Antoine Houdon (1741-1828) représenta François-Marie Arouet dit Voltaire, répondant au souhait de Madame Denis, de voir son oncle immortalisé dans les couloirs de l'Académie française. Après avoir exécuté un portrait en buste du philosophe peu de temps avant sa disparition en 1778, Houdon s'attela à la réalisation d'un Voltaire "assis dans un fauteuil antique, drapé du manteau du philosophe et la tête ceinte du bandeau de l'immortalité". Le premier marbre grandeur nature fut exposé au Salon de 1781. Certains commentateurs ont loué cette allégorie du penseur antique, digne du personnage, et la vérité du portrait. D'autres critiquèrent la coiffure peu flatteuse et la métamorphose du poète français en sénateur romain. Placé, après son exposition publique, au théâtre de l'Odéon, au grand désespoir de Madame Denis, le marbre trouva finalement sa place au sein de la Comédie-Française. Georges Jacob (1739-1814) est très probablement l'auteur de ce siège tant par le rôle prépondérant qu'il joua dans le mouvement de retour à l'Antiquité, jusque dans son interprétation voire son imitation la plus solennelle, que par les liens qu'il tissa avec de nombreux artistes contemporains et, notamment, Jean-Antoine Houdon. Nous savons que les deux hommes eurent l'occasion de travailler ensemble. En 1782, Jacob fit appel au talent de sculpteur de Houdon pour la réalisation d'une "tête d'Apollon avec ses rayons "pour orner un lit d'apparat commandé par Charles-Théodore de Bavière, prince des Deux-Ponts. Houdon lui-même n'en n'était pas à sa première participation pour la réalisation d'un meuble, il avait déjà été appelé en 1770 pour réaliser des médaillons qui furent ciselés par Pierre Gouthière pour orner l'armoire à bijoux de Marie-Antoinette, malheureusement disparue lors des pillages révolutionnaires. Dans les années 1780, Georges Jacob adopte le style dit « à l'étrusque » et réalise des sièges en acajou massif aux formes et motifs directement inspirés des relevés exécutés par ses contemporains à Rome et Herculanum. C'est ainsi qu'en 1787, il livre à Marie-Antoinette, pour la laiterie de Rambouillet, un mobilier dit « à l'étrusque », en acajou massif, réalisé d'après un dessin d'Hubert Robert, offrant ainsi un exemple du néo-classicisme poussé à son paroxysme et préfigurant les productions du Directoire. De même, il réalise, sur les dessins de Jacques Louis David (1748-1825) le mobilier de style étrusque que le peintre lui commande en 1789 pour son propre atelier et que l'on retrouve dans ses toiles recréant des scènes tirées de la mythologie ou de l'histoire de Rome. Bibliographie : M. Beurdeley Jacob et son temps, ill. p. 23, p.148-151 P. Kjellberg Le mobilier français du XVIIIème siècle, p.420, ill. A p.431 A. Poulet Houdon, sculpteur des Lumières (1741-1828), p.166 L. Réau Houdon, sa vie, son œuvre, p.247

Informations about the auction
Auction house: Artcurial
Title: Vente Mobilier et objets d'art - 19 juin 2012
Date of the auction: 19 Jun 2012
Address: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
France
[email protected] · +33 (0)1 42992020